HomePolitiquePourquoi la date du 17 juin pour le retour de Laurent Gbagbo,...

Pourquoi la date du 17 juin pour le retour de Laurent Gbagbo, un proche de Soro en donne les raisons

Pourquoi la date du 17 juin pour le retour de Laurent Gbagbo, un proche de Soro en donne les raisons
Pourquoi la date du 17 juin pour le retour de Laurent Gbagbo, un proche de Soro en donne les raisons

Bientôt l’ex président Laurent Gbagbo foulera la terre ivoirienne après une décennie passée à la Haye. La date du jeudi 17 Juin a été arrêtée comme jour de son retour. Il semblerait de toute évidence que le choix de la date ne soit pas un fait du hasard. Roger Banchi, ex membre de la rébellion et proche de Soro Guillaume, ancien catholique comme Laurent Gbagbo et pratiquant d’un islam mystique, croît en savoir plus.

On le surnomme » le rebelle repenti « . Roger Banchi, l’ex rebelle compagnon et collaborateur du président de Génération des Peuples Solidaires (GPS)de Guillaume Soro, a retourné sa veste, il y a de celà quelques années, après s’être découvert une âme spirituelle. De son expérience du catholicisme mystique, à laquelle il a ajouté un islam tout aussi mystique, l’ancien représentant du Mpigo au sein du gouvernement Gbagbo, en est revenu avec une approche ésotérique et spirituelle des situations.

Lire aussi:   Générations Nouvelles (pro-Soro) à Achi : « Monsieur le Premier ministre, commencez par libérer les prisonniers politiques »

Roger Banchi, ancien ministre des petites et moyennes entreprises sous Laurent Gbagbo en 2003

En croire l’ancien ministre des Petites et Moyennes Entreprises sous Gbagbo en 2003, la date du 17 Juin comme date fixée pour le retour de Laurent Gbagbo est un bon choix. Se référant à sa connaissance de la tradition judéo-chrétienne, il indique : » Le Jeudi 17 Juin est une excellente date de retour au Pays pour le Président Laurent Gbagbo » . Pour lui, cette date augure d’un bon présage selon les rites hébraïques. Il explique : » les auspices sont doublement favorables : le Jeudi est propice au voyage, dans les traditions prophétiques ». De plus, selon l’ancien ministre, conformément à la tradition hébraïque, la date du 17 contient de bonnes vibrations spirituelles. » le 17 ayant pour signification Tov, en hébreu qui se traduit par Bonne étoile », argue-t-il. Pour les adeptes du spiritualisme, dans la tradition judéo-chrétienne, une bonne étoile est porteuse de plus ou moins de chance.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Avant l'Examen Périodique Universel à Genève, le gouvernement interpellé par des Ong sur plusieurs «manquements » en matière de droits des enfants

Quand on sait que Laurent Gbagbo, pratiquant de la religion chrétienne, s’entoure de prophètes et hommes de Dieu qui le conduisent dans sa gestion du pouvoir, dire que la date du 17 Juin est fortuite se serait se tromper.