HomePolitiquePour l’ex DG de RFI, voici ce qui effraie Ouattara et pourrait...

Pour l’ex DG de RFI, voici ce qui effraie Ouattara et pourrait l’amener à discuter avec l’opposition

Pour l'ex DG de RFI, voici ce qui effraie Ouattara et pourrait l'amener à discuter avec l'opposition
Pour l'ex DG de RFI, voici ce qui effraie Ouattara et pourrait l'amener à discuter avec l'opposition

L’ex DG de RFI, Geneviève Goëtzinger très introduite dans la chose politique africaine s’est une nouvelle fois exprimée sur la situation sociopolitique ivoirienne. Pour elle, la désobéissance civile non-violente effraie le pouvoir d’Abidjan et l’obligera à s’asseoir à la table des négociations tôt ou tard.

Malgré la réélection d’Alassane Ouattara au sortir de l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre dernier confirmée par le Conseil Constitutionnel, l’Opposition au régime de Ouattara conteste toujours cette victoire en ce sens où le processus électoral a été émaillé de plusieurs irrégularités à en croire les dires des leaders politiques de cette Opposition. 

Lire aussi:   Ouattara dans de sales draps, Les États-Unis annoncent au Président du Conseil constitutionnel ivoirien des observateurs américains à Abidjan

Ainsi, dans l’objectif majeur de remporter ce duel à distance qui l’oppose au régime d’Abidjan, l’Opposition a lancé un mot d’ordre de désobéissance civile sur toute l’étendue du territoire national ivoirien ce qui a d’ores et déjà eu un écho plus ou moins favorable tant plusieurs ivoiriens ont pris les rues ça et là. 

Cela dit, pour l’ex DG de RFI et conseillère politique de Pascal Affi N’guessan, le président du Front Populaire Ivoirien ( Fpi ), Geneviève Goëtzinger, cette action doit se perpétuer dans le temps car elle est le moyen par excellence pour faire craquer le régime Ouattara 

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : « Si Guillaume Soro n’avait pas été présent au sein de la rébellion, Ouattara n’aurait jamais eu le pouvoir »

<< La désobéissance civile non violente est en marche! Elle effraie le pouvoir. Elle le fera s’asseoir à la table des négociations sous l’égide de facilitateurs neutres et crédibles. #CIV225 #JeSuisAffi >>

Tel a été le post lâché par cette dernière via son compte officiel Twitter. 

Une réaction qui a et continue de faire jaser en Côte d’ivoire.

source: opera