Home Politique Politique/Conférence de presse du RHDP: l’allocution du porte parole

Politique/Conférence de presse du RHDP: l’allocution du porte parole

Mesdames et messieurs les journalistes

A l’initiative du président Henri Konan Bédié, président de la Conférence des présidents du RHDP, en accord avec le président de la République, Alassane Ouattara, une réunion du présidium du Directoire du RHDP s’est tenue le lundi 15 février dernier à Daoukro. L’objectif de cette rencontre était, d’une part, de faire le bilan des activités du Directoire de la période allant du 30 avril 2014 au 15 février 2016, de procéder à la nomination d’un nouveau président du Directoire et d’autre part, de lever certains obstacles dans le processus de mise en place du parti unifié. Il semble, cependant, qu’en ce qui concerne ce dernier point, les décisions arrêtées par la réunion de Daoukro n’ont pas été bien comprises de tous.

Il nous est donc apparu nécessaire, avec la bénédiction de nos chefs, et sur instruction du président du directoire du RHDP, M. Amadou Soumahoro de convoquer cette conférence de presse en vue d’apporter les éclairages nécessaires sur la question du parti unifié.

Je voudrais commencer par rappeler que durant la grave crise qu’a vécue la Côte d’Ivoire suite aux évènements de septembre 2002, et face au risque très perceptible de voir le pays du Président Félix Houphouët-Boigny s’effondrer totalement, les héritiers politiques du père-fondateur ont décidé de se retrouver dans une alliance politique afin de s’offrir de meilleures chances de reconquérir le pouvoir d’Etat et sauver le pays en danger.

Cette volonté de rassemblement s’est concrétisée le 05 mai 2005 par la création du Rhdp à Paris. Cette alliance tactique nous a permis de remporter l’élection présidentielle de 2010 puis de contraindre l’ex-président qui voulait confisquer le pouvoir perdu dans les urnes à le céder, au terme d’une crise postélectorale qui a malheureusement fait des milliers de morts. Sous le leadership du Président de la République, Alassane Ouattara, la Côte d’Ivoire a réalisé en cinq ans des performances qui ont séduit le monde et particulièrement les investisseurs. C’est donc fort de ces prouesses que le Président Henri Konan Bédié, un autre grand homme d’Etat, lança le mémorable et historique Appel de Daoukro en septembre 2014.

Le premier axe de cet appel invitait tous les partis du Rhdp à présenter et à soutenir la candidature unique du Président Alassane Ouattara, au titre du RHDP à l’élection présidentielle de 2015.

Cet objectif a été atteint le 25 octobre dernier avec la réélection dès le premier tour du candidat du RHDP, Alassane Ouattara. Aujourd’hui, il s’agit d’exécuter le second volet de l’Appel de Daoukro, à savoir la création d’un parti unifié.

En effet, lors de la dernière réunion du Bureau politique du PDCI-RDA, le mardi 17 novembre 2015, le Président Henri Konan Bédié avait exprimé publiquement son vœu de voir un PDCI-RDA réunifié.

Et le vif débat qui en est résulté au niveau des différentes chapelles politiques a conduit nos chefs à prendre une fois de plus leur responsabilité.

Faisant en effet une appréciation saine de la réalité, les présidents Bédié et Ouattara ont décidé que le futur parti unifié est dénommé RHDP.

Je voudrais, à ce propos, rappeler les termes exacts du communiqué final :

« Le Président Henri Konan Bédié a révélé qu’en accord avec le Président Alassane Ouattara, le parti unifié est dénommé Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP). Il devra regrouper tous les partis composant le RHDP jusqu’à ce que l’un ou l’autre parti renonce à son identité ».

Ce paragraphe du communiqué final a fait l’objet de beaucoup de controverses depuis lundi dernier. Et pourtant, les choses sont très simples à comprendre.

La première chose à retenir, c’est que le parti unifié dénommé RHDP, va obéir au processus de mise en place de ses textes fondateurs.

La deuxième chose à retenir, c’est que l’existence juridique des partis politiques composant le RHDP n’est pas remise en cause par le déclenchement du processus de création du parti unifié. Cela veut dire que le PDCI-RDA, le RDR, l’UDPCI, le MFA, l’UPCI ne sont pas dissouts. Leurs instances non plus ne sont dissoutes. Ces partis, tout en gardant leur autonomie continuent d’exister et de fonctionner au sein du RHDP.

Même après la création du parti unifié RHDP, ils continueront d’exister et de mener leurs activités jusqu’à ce que, de façon souveraine, l’un ou l’autre parti fasse une déclaration de renonciation à son identité propre au profit du parti unifié RHDP.

Mesdames et messieurs les journalistes, vous constatez donc que tout ce qui se dit sur nos chefs ne relève que de la manipulation, de l’amalgame et de la mauvaise foi. Aucun parti politique n’a été bradé sur l’autel de la création du RHDP.

Par cette décision, les Présidents Bédié et Ouattara ont démontré au contraire leur grande sagesse, leur sens démocratique et leur attachement au président Félix Houphouët-Boigny. Ils sont sages parce que face à ce qui s’apparentait à un blocage insurmontable, ils ont trouvé le juste milieu, la solution médiane. Le parti unifié ne s’appellera pas PDCI-RDA. Il ne s’appelera pas non plus RDR, UDPCI, MFA, UPCI. Il est tout simplement dénommé RHDP. Et dans le RHDP, il y a Houphouët, il y a démocratie, il y a rassemblement. Quel bel hommage à Houphouët !

Non, mesdames et messieurs les journalistes,

Avec le parti RHDP, le nom et l’œuvre d’Houphouët ne disparaîtront pas. Bien au contraire, son œuvre sera pérennisé par ses héritiers.

Ce qu’il faut retenir, c’est que nos chefs sont des démocrates, parce qu’ils laissent à chaque parti le choix de conserver son identité propre, même en migrant vers le parti unifié. D’ailleurs pour mieux vous éclairer, referez-vous à la tirade du communiqué final qui fait état de ce que les signes (sigles, logos et symboles) des différents partis du RHDP devront désormais constituer l’emblème du parti unifié. Quelle belle leçon de démocratie dans la différence !

Je voudrais donc finir mon intervention en invitant nos militants à la sérénité et leur dire que notre unité et nos succès au RHDP qui apportent beaucoup à la Côte d’Ivoire dérangent malheureusement beaucoup de gens qui rêvent de nous voir divisés pour ramener le pays dans le gouffre où ils l’avaient introduit. Soyons vigilants, restons sereins, mobilisés et à l’écoute de nos chefs !

Je vous remercie !

Le ministre KOBENAN KOUASSI ADJOUMANI
Porte-parole du RHDP

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here