HomePolitiquePolitique : le président Alassane a compris que la politique est un...

Politique : le président Alassane a compris que la politique est un « jeu »

Politique : le président Alassane a compris que la politique est un
Politique : le président Alassane a compris que la politique est un "jeu"

On a déjà entendu l’expression » jeu politique ». En effet la politique est un jeu quand bien même les enjeux sont importants.

Pourquoi la politique est-elle un jeu?

Dans un jeu on perd ou on gagne.

Dans un jeu, il y a les règles qu’il faut respecter au risque de se voir sanctionner.

Dans un jeu il faut accepter les règles auquel cas l’on n’y participe pas.

Dans un jeu, il faut accepter sa défaite ou la victoire. Il faut aussi accepter de perdre et surtout d’être un bon perdant.

Lire aussi:   Parrainage citoyen : le candidat du RHDP reçoit 12 000 fiches

En Côte d’Ivoire, l’actualité politique ces derniers mois est dominée par l’élection présidentielle et son corollaire de dégâts. Mais cet article va plutôt aborder les emprisonnements et les exilés politiques de l’opposition.

En effet, Mabri Toikeuse est revenu de son exil. Maurice Guikahué et d’autres cadres du PDCI sont libérés de leur incarcération. Affi N’guessan aussi est libéré. Seul Soro Guillaume est encore en exil.

Le fait que ces perdants d’hier soient aujourd’hui libres et encore sur l’arène politique dénote du fait que le gagnant en l’occurrence le président Alassane Ouattara a compris qu’on est dans un jeu.

Lire aussi:   Rencontre à l'Elysée : voici de quoi discuteront Macron et Ouattara (services français)

Après tout sans perdant, le gagnant n’a aucun mérite, aucune victoire à célébrer.

Dans le jeu politique, le gagnant a besoin du perdant car les deux entités ont bien leur place sur l’échiquier politique.

Sans l’opposition, le pouvoir n’est rien et le pouvoir l’a bien compris.

Bienvenue au Professeur Guikahué, le pays avait besoin de lui.