HomePolitiquePolitique : Discours à la nation le 31 décembre, le RHDP annonce...

Politique : Discours à la nation le 31 décembre, le RHDP annonce ’’ un grand geste’’ du Président Ouattara en faveur de l’opposition

Politique : Discours à la nation le 31 décembre, le RHDP annonce ’’ un grand geste’’ du Président Ouattara en faveur de l’opposition
Politique : Discours à la nation le 31 décembre, le RHDP annonce ’’ un grand geste’’ du Président Ouattara en faveur de l’opposition

L’information est abondamment relayée sur les réseaux sociaux. A la faveur de la nouvelle année, le président Alassane Ouattara PRCI pourrait faire une grande annonce dans le sens de la décrispation politique en Cote d’Ivoire, émaillés par de nombreuses tensions liées à l’élection présidentielle d’octobre dernier.

Selon le RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix) qui partage l’information à travers un tweet sur le compte Twitter le vendredi 25 Décembre 2020, « Le président Alassane Ouattara PRCI va encore faire un grand geste pour l’opposition Ivoirienne. Vous le saurez pendant son discours à la nation ».
Même si pour l’heure la nature du « geste » n’a pas été révélée, certaines indiscrétions font écho d’une grâce présidentielle en faveur de dizaines de personnalités politiques écrouées à la MACA, ou autres prisons ivoiriennes.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: Des motivations de Koulibaly à vivre seul son combat politique

Pour rappel, le lundi 6 août 2018 dans sa traditionnelle allocution à la veille de la fête de l’Indépendance, le président ivoirien Alassane Ouattara a déclaré l’amnistie de 800 personnes, dont Simone Gbagbo, l’épouse de l’ancien président Laurent Gbagbo, emprisonnée en 2015. L’ancien ministre de la Défense Lida Kouassi, détenu en 2014 et condamné en 2018 à 15 ans de prison pour « complot », ainsi que l’ancien ministre de la Construction Assoa Adou, condamné en 2017 à quatre ans de prison, ont été  concernées par cette mesure prise au nom de la réconciliation nationale.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Après la rencontre Ouattara-Bédié, les obstacles avant d'y parvenir au parti unifié, selon le réseau des cadres «PDCI Notre Héritage»

« J’ai procédé ce lundi à la signature d’une ordonnance d’amnistie qui bénéficiera à environ 800 concitoyens poursuivis ou condamnés pour des infractions en lien avec la crise post-électorale de 2010 ou des infractions contre la sûreté de l’État commises après le 21 mai 2011 (date de la prise effective de pouvoir de M. Ouattara) », a déclaré le président sur la télévision nationale.

source: akody