Home Politique « Plus rien ne va au RHDP, le grand Nord est divisé...

« Plus rien ne va au RHDP, le grand Nord est divisé et déçu de Ouattara »

« Plus rien ne va au RHDP, le grand Nord est divisé et déçu de Ouattara »
« Plus rien ne va au RHDP, le grand Nord est divisé et déçu de Ouattara »

Les clans se sont formés au RHDP parti de Ouattara pour sa succession d’Amadou Gon Coulibaly, décédé le mercredi 8 juillet 2020.

La guerre des clans fait rage en ce moment au Restaurant.Et cela bien avant qu’on enterre celui qui fut leur candidat.Le temps vient de me donner raison.En effet, j’avais dit à mon grand frère chéri que s’il ne se reposait pas et que si le pire arrivait,qu’il sache que le monde ne s’arrêterait pas pour lui.
C’est ce que nous constatons en ce moment au Restaurant.Les clans qui se sont formés au Restaurant pour sa succession se regardent en chiens de faïence.Certains membres du clan de mon grand frère chéri ont déjà rejoint le clan de son adversaire pour protéger leur pitance,leur plat.Comme demain,ils n’hésiteront pas à rejoindre Guillaume Soro lorsqu’ils constateront que le Restaurant prend de l’eau de toutes parts.
Ils sont sans conviction ces gens du Restaurant.Ce qui les guide,c’est le bruit de leur estomac qui crie régulièrement famine.Et ce sont les personnes plus dangereuses du Restaurant.Déjà,pour préparer leur arrivée auprès de Guillaume Soro, qu’au fond d’eux ils voient comme le futur Président de la République,ils lancent des signaux à l’endroit de ses lieutenants que nous sommes.Permettez que je ne vous décrive pas ces signaux.
Une chose est sûre et certaine,nous savons tout ce qui se passe au Restaurant.Nous savons également la peur bleue qui les neutralise.La peur de la perte imminente du pouvoir.Pour cela,ils multiplient beaucoup de signaux pour nous démontrer qu’en réalité ils n’ont rien contre nous et que ce sont les autres qui ont des choses contre nous.Nous connaissons déjà ce genre de personnages vils. Selon les informations que nous avons,les hommes du clan de mon grand frère chéri redoutent l’arrivée de mon esclave au pouvoir.
Car pour eux,ils les écrasera comme des fourmis pour se venger du mépris qu’ils ont eu vis à vis de lui lorsque leur mentor était au pouvoir.Ils n’en dorment plus.Beaucoup d’entre eux préfèrent miser sur Guillaume Soro car ils savent au fond qu’il n’est pas rancunier et qu’il est généreux envers tous ceux qui lui ont fait du tort.Souvent,nous on se demande comment notre gars a été fabriqué par Dieu.Mais je pense que c’est une grâce de Dieu que d’avoir de telles qualités.Une chose est sûre et certaine.
Ça bout en ce moment au Restaurant.Les clans sont prêts à s’affronter pour le bonheur des Soroistes.Pendant ce temps,le gourou du Restaurant, sonné par le décès de son plus fidèle lieutenant,par les démissions de l’un de deux de ses plus fidèles amis,par la vue de l’effritement de tout le système qu’il avait mis en place,ne sait plus où donner de la tête.Coincé par sa volonté médiatisée de ne pas se porter candidat,il sait qu’un retour en arrière lui sera préjudiciable.Et vu qu’il est en train de perdre sa base électorale et sachant qu’avec la candidature du Bouddha de Daoukro,il perd le V baoulé et une grande partie du Sud du pays,il ne sait plus quoi faire.
Et au fond de lui,il sait que la rébellion lui a été d’une grande utilité afin d’obtenir les résultats soviétiques qu’ils a eu en 2010 face à Gbagbo et à Bédié. En 2020, la donne a changé. Le grand Nord est divisé et déçu de lui. Le grand Sud lui en veux terriblement pour avoir utilisé et jeté ses valeureux fils comme de vieux chiffons.Ses amis de l’international qui faisaient de lui l’homme au carnet d’adresses épais ne sont plus au pouvoir.J’avoue que je n’aimerais pas être à sa place aujourd’hui.Voici pourquoi quand on le pouvoir,
il faut éviter de creuser autour de soi.Sinon,on risque d’être englouti par les trous qu’on a creusés.J’espère seulement que cette guerre des clans au Restaurant n’entraînera pas une crise qui va avoir un impact négatif sur la Côte d’Ivoire.En tout cas c’est mon vœu le plus cher.Sinon,en ce moment, ça chauffe au Restaurant.Que Dieu nous garde.

Source: continentafrique

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Elections locales 2018, la HACA adopte trois décisions fixant le cadre réglementaire de la couverture par les médias audiovisuels

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here