Home Politique PDCI-CA : Henri Konan Bédié effectue une nouvelle nomination à la vice-présidence

PDCI-CA : Henri Konan Bédié effectue une nouvelle nomination à la vice-présidence

PDCI-CA : Henri Konan Bédié effectue une nouvelle nomination à la vice-présidence
PDCI-CA : Henri Konan Bédié effectue une nouvelle nomination à la vice-présidence

Le 04 novembre 2021, un document émanant de la direction du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) a été rendu public. Ce document signé par le président du PDCI-RDA Henri Konan Bédié, était l’arrêté de nomination de Thierry Tanoh en qualité de vice-président du PDCI-RDA.

Brillant technocrate issu de l’université prestigieuse Harvard à Cambridge, Tanoh devient dans les années 2012 à 2015, la nouvelle coqueluche de la scène politique ivoirienne notamment le PDCI-RDA, Bédié fonde beaucoup d’espoirs et de confiances en lui. En 2012, il devient directeur général de la banque panafricaine Ecobank d’où il est limogé en mars 2014.

Il sera ensuite nommé Secrétaire adjoint de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire, avant de devenir, le 11 janvier 2017, Ministre du pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables. Adulé par le Chef de l’État, le temps fini par démontrer que leur relation ne tenait que de la nitroglycérine ; il est contraint de démissionner de son poste de ministre le 10 décembre 2018 suite au divorce entre son mentor Henri Konan Bédié et le Président Ouattara.

Lire aussi:   Ouattara annonce la fin du monopole dans les secteurs de l’eau et de l’électricité en Côte d’Ivoire

Après la séparation entre le PDCI-RDA et le RHDP, le paysage politique ivoirien prend un autre visage, Bédié se rapproche du FPI, ‘’son filleul’’ Guillaume Soro le rejoint ; le début d’une aventure pour le moins risqué car leur adversaire commun lui ne joue pas avec le pouvoir. Si Bédié a réussi jusque là à gérer le parti depuis le décès du président Houphouët, disons que tout naturellement, il sera obligé de passer le flambeau à une autre génération car son rendez-vous avec l’âge de retraite est de plus en plus redondant.

Lire aussi:   Le Premier ministre sur des chantiers d’infrastructures à Abobo

Ceci est un secret polichinelle, le PDCI-RDA est en phase de casting afin d’en ressortir les meilleurs profils capables de poursuivre le combat conformément à la vision globale du parti, au tableau, nous avons un Jean Louis Billon de plus en plus impatient, Tidiane Thiam par ailleurs petit fils du père fondateur Houphouët, Yasmina Ouegnin ‘’fille de’’ Maurice Kacou Guikahue issu de la génération intermédiaire, qui talonne le président Bédié sans oublier bien entendu Thierry Tanoh, celui qui a jugé bon de renoncer à un poste ministériel afin de témoigner sa fidélité à Bédié et au PDCI-RDA.

Lire aussi:   Assemblée Nationale: Soro Guillaume candidat à sa propre succession

À travers cette élévation au rang de vice-président du PDCI-RDA, de celui qui était depuis mars 2019, Secrétaire exécutif chargé des études, de la prospective et des finances du parti, Henri Konan Bédié lance peut-être un message subtil à l’opinion, l’avenir nous dira.

Source : afriksoir

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here