HomePolitiquePatrick Achi : « Nous sommes dans l’attente de voir les choses évoluer...

Patrick Achi : « Nous sommes dans l’attente de voir les choses évoluer dans le bon sens »

Patrick Achi :
Patrick Achi : "Nous sommes dans l’attente de voir les choses évoluer dans le bon sens"

Le Premier ministre Patrick Achi a participé à l’ouverture de la session ordinaire 2021, du Sénat. Le chef du Gouvernement ivoirien, a exprimé sa joie de voir le président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio en pleine possession de ses moyens et a déclaré être « dans l’attente de voir les choses évoluer dans le bon sens ».

Présent à l’ouverture de la session ordinaire 2021, du Sénat ivoirien, Patrick Achi s’est fait fort d’exprimer sa joie à quant à au retour aux affaires du président de l’institution Jeannot Ahoussou-Kouadio. « On a été des nombreux Ivoiriens, à commencer par le chef de l’Etat lui-même à être inquiets à un moment donné. Et le revoir aujourd’hui en pleine possession de ses moyens en activité est une joie immense », a déclaré le Premier ministre, au quotidien proche du PDCI-RDA, Le Nouveau réveil.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: la coalition au pouvoir s’agrandit avec l’arrivée du PIT

« Il a dit et a insisté sur le point qu’il le doit d’abord au chef de l’Etat qui lui a témoigné une affection sans limite qui a mis à disposition les moyens de l’Etat et lui-même s’est impliqué quotidiennement. Je crois qu’il l’a dit tout à l’heure, il était important. Nous nous félicitons en second lieu de ce que la normalisation de la vie politique qui est maintenant très bien avancée sois saisie par la reprise des activités des institutions importantes qui consacrent la démocratie ; comme l’Assemblée Nationale et le Sénat », a poursuivi Patrick Achi.

Lire aussi:   Patrick Achi dément la rumeur de sa nomination à la tête du gouvernement ivoirien

Ajoutant : « Nous en sommes extrêmement heureux. La vie politique mais également sociale reprend son cours normal à la satisfaction de toutes les populations. Nous sommes dans l’attente de voir les choses évoluer dans le bon sens ». Rappelons que le président de la 2e Chambre du Parlement est de rentré au pays le 27 mars 2021. Après huit mois de convalescence d’abord en Allemagne, puis en France. Il est venu pour prendre en main les affaires de l’Institution qu’il préside.

Lire aussi:   Remaniement : Mabri sauve son tabouret, voici comment les négociations ont été menées