Home Politique Passeport de Blé Goudé : Face aux accusations contre Gbagbo, Dano Djédjé...

Passeport de Blé Goudé : Face aux accusations contre Gbagbo, Dano Djédjé brise le silence

Passeport de Blé Goudé : Face aux accusations contre Gbagbo, Dano Djédjé brise le silence
Passeport de Blé Goudé : Face aux accusations contre Gbagbo, Dano Djédjé brise le silence

Le séjour prolongé de Blé Goudé hors du pays alors que Laurent Gbagbo, son co-détenu est revenu depuis longtemps, n’arrête pas de faire des vagues.

Pro-Gbagbo et Pro-Goudé se livrent à une bataille rangée dans les journaux et les réseaux sociaux. Se présentant comme le représentant de Blé Goudé au cours d’une émission télévisée, Olivier Blé accuse Laurent Gbagbo de manœuvrer pour ne pas que le président du COJEP ne revienne pas au pays. « Le problème n’est pas le gouvernement ivoirien. Le vrai problème, c’est Laurent Gbagbo. Blé Goudé est actuellement victime de Laurent Gbagbo et de sa Nady Bamba. C’est Gbagbo qui en veut à Blé Goudé et le maintien à l’extérieur du pays », a-t-il déclaré, invitant les populations de Guibéroua et l’ensemble des Ivoiriens à aller manifester devant le domicile du président du PPA-CI.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Abel Djohore «La CEI a été créée contre l'avis du PDCI; Soro n'a pas le courage pour prétendre à un destin»

Blé Goudé, président du COJEP

Sans démontrer en quoi Laurent Gbagbo est responsable des misères actuelles de Blé Goudé, Olivier Blé qui s’exprimait sur la chaîne Afrique-Média, s’est simplement désolé de ce que Gbagbo soit sorti, et est à Abidjan depuis un mois, sans Blé Goudé. « Qu’est-ce qu’il fait pour Blé Goudé ? On ne peut pas être égocentrique à ce point ! », s’exclame-t-il en affirmant que pour Gbagbo, le seul centre d’intérêt a été la réintégration de Koné Katinan à la Fonction publique.

Dano Djédjé, dans une interview parue dans Le Temps, recadre le jeune homme dont les propos sont jugés d’une extrême gravité par le public. « C’est le président Gbagbo lui-même qui m’a appelé le dimanche matin pour me dire qu’il veut une résolution pour le retour de Blé Goudé en Côte d’Ivoire », déclare le premier vice-président du Conseil stratégique et politique du PPA-CI. Et il poursuit : « Parce que tout compte fait, Blé Goudé est son fils et ils étaient là-bas ensemble. Il avait souhaité que les deux rentrent ensemble, mais les choses ne se sont pas passées comme prévu et il est entré avant lui. Gbagbo est rentré en Côte d’Ivoire depuis le 17 juin, et Blé Goudé ne vient pas. S’il pouvait aller le chercher, il l’aurait fait. Mais il ne peut pas, vous savez ce qu’il se passe. Il fallait qu’il lance un appel au pouvoir pour favoriser le retour dans son pays. C’est le cri de cœur d’un père dont le fils est retenu ailleurs et qui souhaite qu’il revienne ».

Les déclarations des uns et des autres permet-elle de démêler l’écheveau ? Espérons tout simplement, que les propos parricides prendront fin.  Et que la guerre entre le père et le fils que beaucoup semblent souhaiter de tous leurs vœux, n’aura pas lieu. Ni l’un, ni l’autre, n’y gagneraient rien. La Côte d’Ivoire, non plus.

Lire aussi:   Procès Simone Gbagbo- Les avocats commis d’office, « Il nous faut du temps »

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here