HomePolitiqueParlement : Toute la vérité sur la « crise » entre Soumahoro et Bictogo

Parlement : Toute la vérité sur la « crise » entre Soumahoro et Bictogo

Parlement : Toute la vérité sur la
Parlement : Toute la vérité sur la "crise" entre Soumahoro et Bictogo

Y aurait-il une crise de leadership à la tête de l’Assemblée nationale ivoirienne ? Les tendances sont bien partagées à propos des supposés rapports conflictuels qu’entretiennent Amadou Soumahoro, président de l’Assemblée nationale ivoirienne, et Adama Bictogo, l’un de ses Vice-Présidents.

Amadou Soumahoro vs Adama Bictogo, l’origine des tensions à la tête du Parlement ivoirien ?

Samedi 6 mars 2021, se sont tenues les élections législatives en Côte d’Ivoire. Ce scrutin a vu la participation des principaux partis politiques ivoiriens, y compris la plateforme EDS proche de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo. Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) d’Alassane Ouattara s’est taillé la part du lion lors de cette élection. Aussi, le Président de l’Assemblée nationale tendait de toute évidence les bras au parti présidentiel.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Locales 2018, la cour suprême annule les résultats de Grand-Bassam, Bingerville, Boko et Rubino

Amadou Soumahoro, président sortant, a exprimé sa volonté au président ivoirien de rempiler à la tête du Parlement ivoirien. C’est ainsi que Tchomba a dû écourter son séjour médical en Turquie pour prendre part à l’élection du nouveau Président de l’Assemblée nationale. Le président Ouattara à alors donné de fermer consignes aux députés RHDP afin de porter leur choix sur son poulain.

30 Mars 2021, à la séance inaugurale de la deuxième législature de la troisième République, l’élection de Tchomba est passée comme lettre à la poste.Le 14 mars, Le Bureau de l’Assemblée nationale a également été voté, avec Adama Bictogo au nombre des vice-présidents de l’institution parlementaire. A peine ces élections achevées, qu’Amadou Soumahoro est obligé de s’expatrier à nouveau pour ses persistants problèmes de santé. Il faut en pareille occurrence que le chef du Parlement délègue ses pouvoirs à un intérimaire.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Immixtion de Ouattara dans la proclamation des résultats des locales 2018, Sidi Touré répond à Bédié
Assemblée nationale : L’intérim d’Amadou Soumahoro bel et bien assuré par Bictogo

Aussi, par courrier datant de la mi-avril, le PAN a expressément déclaré : « En l’absence de Monsieur Amadou Soumahoro, Président de l’Assemblée nationale en déplacement hors du pays à compter du 15 avril 2021, l’intérim de la Présidence est assuré par Monsieur Adama Bictogo, Vice-président de l’Assemblée nationale. »

Ce courrier vient ainsi mettre fin à toutes les supputations et autres commentaires à propos d’un supposé conflit entre les deux hauts cadres du parti au pouvoir. Se confiant à Jeune Afrique, le Directeur exécutif du RHDP avait indiqué : « En cas d’empêchement ou d’absence du président, j’en assure l’intérim et le fonctionnement. C’est le cas en ce moment. » Une source proche de l’Assemblée nationale avait pourtant déclaré que le PAN avait verrouillé son tabouret et n’avait pas délégué expressément de pouvoir à aucun de ses collaborateurs.

Lire aussi:   Tchad: l’Assemblée nationale réagit à la transition militaire mise en place

Le débat est donc clos à ce sujet, pourrait-on dire. Sauf que L’Héritage révèle une « grave crise au sein du Parlement ivoirien ». Poursuivant, le confrère écrit à sa Une de ce mardi 27 avril : « Tchomba pique une colère contre Adama Bictogo ». Puis, il ajoute : « Voici ce qu’il reproche réellement au député d’Agboville ; les dessous d’un conflit qui risque de fragiliser le parti de Ouattara ».