Home Politique Pandora’s Papers: interpellé, Patrick Achi réagit

Pandora’s Papers: interpellé, Patrick Achi réagit

Pandora’s Papers: interpellé, Patrick Achi réagit
Pandora’s Papers: interpellé, Patrick Achi réagit

Ce lundi 8 novembre 2021, le Premier ministre Patrick Achi était devant la presse nationale et internationale à l’Auditorium de la Primature pour faire le point de l’action gouvernementale et présenter les perspectives. Au cours de ce grand oral, le Chef du gouvernement a dressé un tableau satisfaisant des actions de l’équipe gouvernementale aussi bien au niveau politique, économique que social. Il a entre autre évoqué comme fait notable, le doublement des revenus des populations, l’enrôlement de plus de 3 millions de personnes à la Couverture Maladie Universelle et bien d’autres acquis avant d’annoncer de grandes initiatives ou reformes qui devront permettre à « la Côte d’Ivoire solidaire » chère au Chef de l’Etat Alassane Ouattara de voir le jour.

Toutefois, comme il fallait s’y attendre, le locataire de la primature a été interpellé lors de cette conférence de presse sur l’affaire des ‘’Pandora’s papers’’ où son nom avait été cité. Si le 5 octobre dernier lui-même avec confirmé l’existence de cette entreprise aux Bahamas enregistrée en son nom, il avait néanmoins nié toute action illégale ou illicite car aucune transaction suspecte n’avait été effectuée par cette société. Elle avait certes, été créée mais n’avait pas fonctionné. « J’ai travaillé 15 ans dans le secteur privé dont 5 ans en Europe » a-t-il commencé pour se justifier avant de poursuivre « j’ai créé des sociétés. Ce sont des sociétés qui n’ont jamais travaillé et qui n’ont pas d’actifs ». Par conséquent, le Chef du gouvernement ivoirien souhaite « que ce discours soit clos, parce qu’il ne faut pas chercher quelque chose là où il n’y a rien ».

Lire aussi:   Retour de Gbagbo, des journalistes préviennent : ''Si on l’arrête, cela peut créer un soulèvement''

Patrick Achi souhaite donc se concentrer sur la mission qui lui a été confiée à la tête du gouvernement ivoirien pour mériter du Chef de l’Etat qui a placé sa confiance en lui d’une part et des ivoiriens qui attendent l’amélioration de leurs conditions de vie d’autre part.

Ces explications suffiront-elles à clore ce chapitre qui comme un boulet, traîne au pied du Premier ministre et tend à écorner son image et son honorabilité.

Lire aussi:   Alpha Touré aux GOR: Moi je ne vous comprends pas, quand on vous critique vous êtes dans tous vos états

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here