Home Politique Ouattara dans de sales draps, Les États-Unis annoncent au Président du Conseil...

Ouattara dans de sales draps, Les États-Unis annoncent au Président du Conseil constitutionnel ivoirien des observateurs américains à Abidjan

Ouattara dans de sales draps, Les États-Unis annoncent au Président du Conseil constitutionnel ivoirien des observateurs américains à Abidjan
Ouattara dans de sales draps, Les États-Unis annoncent au Président du Conseil constitutionnel ivoirien des observateurs américains à Abidjan

Richard Bell a annoncé ce 30 septembre 2020, des observateurs américains à Abidjan au président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné.

 » Je suis venu rencontrer le président du Conseil constitutionnel pour lui présenter une équipe qui est une mission indépendante d’observateurs du processus électoral » a déclaré Richard Bell.

Richard Bell, ambassadeur des États-Unis à Abidjan, a annoncé la présence de deux observateurs en Côte d’Ivoire pour la présidentielle.

« Election Institute for Sustainable Democracy in Africa (EISA) et Carter Center sont des structures qui ont beaucoup d’expérience en matière d’observation électorale, financés par le gouvernement américain, mais ils sont une mission indépendante  » a-t-il précisé.

Lire aussi:   Nouvel an en Côte-d’Ivoire: Le RPP souhaite « beaucoup plus de liberté »

 » Vous avez pu remarquer que nous ne sommes pas à la Maison Blanche ici. Ça veut dire que je suis bien là. La dernière fois que je suis allé à l’ambassade des États-Unis, si j’ai bonne mémoire, c’était le 25 avril 2015, lorsqu’à ma prise de fonction ici au Conseil constitutionnel, j’ai entrepris de faire une visite de courtoisie aux ambassadeurs des pays membre permanents de l’ONU. Depuis ce jour-là, je n’ai plus remis les pieds à l’ambassade des États-Unis, même pas pour une demande de visa » a expliqué le président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Abou Cissé « la Cote d'ivoire vit actuellement les derniers moments de la dictature»

Source: Autre Presse

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here