HomePolitiqueOuattara attaque la « cohérence » de Soro qui s’allie au «...

Ouattara attaque la « cohérence » de Soro qui s’allie au « promoteur de l’Ivoirité » et oublie sa propre alliance avec Bédié

Ouattara attaque la « cohérence » de Soro qui s’allie au « promoteur de l’Ivoirité » et oublie sa propre alliance avec Bédié
Ouattara attaque la « cohérence » de Soro qui s’allie au « promoteur de l’Ivoirité » et oublie sa propre alliance avec Bédié

Dans une interview accordée au média français Paris Match, le Président Alassane Ouattara qui brigue un troisième mandat contesté par ses opposants s’en est pris violemment à Guillaume Soro, son ancien Premier ministre, pour son alliance avec l’ex-président ivoirien Henri Konan Bédié, qu’il qualifie d’être le promoteur de l’Ivoirité.

Pour le chef de l’Etat, par ailleurs candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Guillaume Soro a le « droit de faire campagne avec les arguments qu’il veut ». Cependant, il estime que l’attitude de son ancien compagnon est « une insulte à ceux qui se sont battus pour que la Côte d’Ivoire en finisse avec le fléau de l’ivoirité ». Et de rappeler que le leader des ex-Forces nouvelles a « écrit un livre pour dénoncer l’ivoirité et accuser Bédié d’en être le promoteur ».

Lire aussi:   A l'approche des élections présidentielles, l'armée bouillonne et Alassane Ouattara est de plus en plus isolé

« Aujourd’hui, il est prêt à se rallier à lui pour me combattre. Où est la cohérence ? », s’est interrogé Alassane Ouattara, oubliant que lui-même s’était allié avec le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) de 2005 à 2010, pour faire tomber l’ex-président Laurent Gbagbo. Mieux, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié ont même exercé ensemble le pouvoir jusqu’en 2018 avant que tout se gâte entre eux. « Mais à lire cette interview du président Ouattara qui transpire la vengeance et la haine viscérale contre Guillaume Soro, l’on comprend aisément qu’il semble frappé par l’amnésie, lui qui a pourtant bénéficié de milliers de voix de Bédié en 2010. Sans oublier le sacrifice fait lorsqu’à Daoukro, en 2014, Bédié a appelé son parti à se ranger derrière lui, dès le premier tour de l’élection présidentielle de 2015, renonçant ainsi à présenter un candidat », rappelle un observateur de la scène politique.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Bédié n'a jamais été contraint de quitter sa résidence de Cocody mise à disposition par Ouattara

« À 78 ans révolus il manque de sagesse. Un président ne parle pas ainsi. Dans ses propos transparaît la haine d’un conjoint divorcé », a réagi Guillaume Soro à la suite de cette interview jugée complaisante.

Source: afriksoir