Home Politique Nouvelle génération au pouvoir : des voix s’élèvent au sein du FPI,...

Nouvelle génération au pouvoir : des voix s’élèvent au sein du FPI, du PDCI et du RHDP

Nouvelle génération au pouvoir : des voix s'élèvent au sein du FPI, du PDCI et du RHDP
Nouvelle génération au pouvoir : des voix s'élèvent au sein du FPI, du PDCI et du RHDP

Le landerneau politique ivoirien vit au rythme d’informations officielles et officieuses qui se recoupent parfois et laissent les observateurs dubitatifs. L’un des « croisements » qui a cours depuis longtemps et qui refait surface ces temps-ci, c’est le passage du témoin à une nouvelle génération. Autrement clairement dit, le départ à la retraite d’Alassane Ouattara, de Henri Konan Bédié et de Laurent Gbagbo, qui, depuis des décennies, cristallise autour de leur charisme, leur aura, leur leadership, la vie politique en Côte d’Ivoire.

Si des informations officieuses affichent l’intention du pouvoir en place de réintroduire la limitation d’âge dans la Constitution en ce qui concerne les candidats à la présidentielle, aucun son confirmant ou infirmant cette thèse n’est encore d’actualité. Mais dans les différents états-majors des partis politiques, d’où sont issus les trois grands, des positions se dégagent sur la question.

Celle du camp Rhdp est la plus vieille et la plus connue de tous. Alassane Ouattara, longtemps avant la présidentielle de 2020, a affiché son intention de passer le témoin à une nouvelle génération. Mais avait-il averti, lors d’un meeting à Katiola : « …si les gens de ma génération se présentent, je me présente…». Par la suite, le président Alassane Ouattara a désigné feu le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, comme son successeur, donc candidat à la présidentielle de 2020. Hélas. Au décès de son dauphin, il s’est présenté pour se faire réélire président de la République pour la 3è fois.

Lire aussi:   Air Côte d’Ivoire : Le Président Ouattara accueille le A 320 avec fierté à Ouaga

La position du Rhdp ne s’est pas arrêtée là. Il y a quelques mois, au cours d’un meeting à Bouaké, le ministre Touré Mamadou, l’un des membres influents du Comité directeur du Rhdp, déclarait en substance : « … le président Alassane Ouattara veut passer le témoin à une nouvelle génération. Mais si l’un de ses anciens adversaires se présente, il sera lui aussi candidat en 2025. Nous les jeunes, nous lui demanderons cela… »

Face à cette situation, il n’y a eu aucun son de cloche du côté du Pdci-Rda, jusqu’ à ce que Jean-Louis Billon, secrétaire exécutif chargé de la Communication et de la propagande, fasse une sortie, le samedi 14 août 2021, à Damé, dans le département d’Agnibilékrou, où, il a déclaré que «…Le Pdci sera prêt en 2025 à reprendre les rênes du pouvoir avec une nouvelle génération de cadres, de dirigeants et un tout nouveau logiciel de gouvernance… ».

Cette position a été commentée par d’autres cadres comme Yao Koffi Jean Paul, député de Kouassikouassikro, vice-président du Pdci-Rda,  qui a déclaré en substance à Taabo : « Il faut éviter les faux départs parce que le signal n’est pas encore donné par rapport à cette question… Le moment n’est pas encore venu d’exprimer les ambitions personnelles ».

Lire aussi:   Un cadre du FPI à Le Drian : « si la France ne se mêle pas de ce qui se passe ailleurs, pourquoi Sarkozy ordonna-t-il à Gbagbo de quitter le pouvoir ?

Autres positions au sein du Pdci-Rda, le mercredi 1er septembre, dans le quotidien Le Nouveau Réveil, votre « journal de choix » proche du PDCI, le député de Brobo, Kouamé Yao Séraphin a déclaré : « … Bousculer frontalement la vieille garde n’est pas la meilleure méthode… ».

Le quotidien L’Inter dans sa publication du jeudi 2 septembre a donné la parole à Gouali Dodo, l’un des porte-parole du Pdci-Rda, qui a martelé que : « Billon a manqué de tact politique… ». Pour lui, «  c’est Bédié qui centre les choses au PDCI… ». Le débat se poursuit donc au Pdci-Rda.

Du côté de la « Gbagbosphère », l’on vient de capter une position. C’est celle annoncée par un des fidèles du président Laurent Gbagbo, en l’occurrence, Koné Katinan, depuis Fresco où il a accompagné un des non moins fidèles, Damanan Pickass, samedi dernier.

En effet, face aux parents de Pickass qui retournait pour la première fois sur sa terre natale depuis son exil au Ghana, à la suite de crise socio-politique de 2011, Katinan a déclaré, selon l’article publié, hier dans le quotidien Soir Info : « …Je voudrais vraiment, devant tes parents, Pickass, te saluer, saluer ton engagement autour du président Laurent Gbagbo. On n’a qu’un seul chef, et c’est l’engagement que nous avons pris. Nous devons tout faire, surtout nous jeune génération, pour ramener notre patron là où on l’a enlevé… ».

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire: «En maintenant les élections locales, Ouattara se met en contradiction flagrante avec le discours du 6 août» (Kokora Pascal)

Voulait-il ainsi parler de la présidence où Gbagbo « a été enlevé » ? Et de poursuivre : « C’est ce que nous avons comme engagement et je vais prendre cet engagement devant tes parents. Nous en parlons souvent chez moi ou chez toi à la maison ; c’est notre engagement et nous ne pouvons pas trahir.

Ce monde, ils sont venus te célébrer, mais Pickass, ce n’est pas toi, c’est Laurent Gbagbo qu’ils sont en train de célébrer. Parfois, on se laisse griller, quand on voit le public, on dit qu’on est devenu quelqu’un. Frère, on n’est pas devenu quelqu’un, hein ! Celui qui est quelqu’un là, c’est le président Laurent Gbagbo et nous devons tout faire… ».

En somme, on le constate que le sujet fait déjà débat au PDCI-RDA. Ce qui témoigne de la vitalité et surtout de l’esprit démocratique du PDCI-RDA. Au FPI, l’on préfère rester plus ou moins prudent, en attendant la création du nouveau parti de Laurent Gbagbo.

Mais au RHDP, c’est le silence total. Personne n’ose et n’osera parler de 2025 sans Ouattara ou en dehors de celui-ci. Ces positions et bien d’autres animent et continueront d’animer le débat politique. Surtout que 2025, c’est encore dans 4 ans.

Nouveau Réveil

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here