Home Politique Nouvelle constitution/Kandia Camara : "Ce n’est pas une affaire politique"

Nouvelle constitution/Kandia Camara : "Ce n’est pas une affaire politique"

Le Président du conseil régional, Gabriel Yacé, a confié que les Grands Ponts ont déjà marqué leur adhésion au projet de création de la 3e république afin que la Côte d’Ivoire tourne la page à une décennie d’instabilité politique et institutionnelle.

La ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, membre du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) a fait savoir aux populations de Toupah et du Léboutou que « la nouvelle constitution n’est pas une affaire politique ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Légitimé du FPI pro Gbagbo face au pouvoir, Sangaré «Le peuple me connait ça me suffit largement»

C’était, le 23 octobre, lors de la commémoration de la journée internationale de la femme rurale où elle était la marraine. Elle avait à ses côtés son collègue des Droits de l’homme et des Libertés sociales, Badjo Colette, fille de la région.

La ministre Kandia Camara a exhorté celles-ci à s’approprier la nouvelle constitution et à aller voter « Oui » massivement le 30 octobre prochain. En effet, rassure-t-elle, ce nouveau projet prévoit des dispositions qui garantissent la stabilité et la paix durable en Côte d’Ivoire, son développement et l’avenir des nouvelles générations.En outre, a nouvelle constitution interdit la vente de terre aux non nationaux. « L’heure est arrivée de décider de l’avenir et du bonheur du pays. Nous avons besoin de paix durable et d’investisseurs pour son développement. Il faut voter sans privilégier ses intérêts et son appartenance politique », a recommandé Kandia Camara.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: l’ambassade des Pays-Bas rouvre ses portes après 12 ans de fermeture

abidjan.net

Commentaires Facebook