Home Politique Nouveau parti de Gbagbo : révélations sur l’organigramme (Ivoir’Hebdo)

Nouveau parti de Gbagbo : révélations sur l’organigramme (Ivoir’Hebdo)

Nouveau parti de Gbagbo : révélations sur l’organigramme (Ivoir'Hebdo)
Nouveau parti de Gbagbo : révélations sur l’organigramme (Ivoir'Hebdo)

Le journal Ivoir’Hebdo a dévoilé comment le futur parti de Laurent Gbagbo va articuler son organigramme.

« Les propositions issues des commissions présidées par Laurent Akoun (élaboration du projet de manifeste), Kouassi Kouakou André (élaboration des statuts et règlement intérieur), validées par le comité de coordination comprenant le directeur de cabinet Emmanuel Ackah, Assoa Adou, Sébastien Dano Djédjé, Hubert Oulaye et Jean-Baptiste Gnahoré ; confirment un futur parti moulu pour être conforme à la volonté du référent politique », soutient le journal Ivoir’Hebdo.

Lire aussi:   « Alassane Ouattara : un mandat de trop qui débute sur le flop du sang des manifestants »

le journal avait, dans une édition précédente dévoilé les noms probables que prendrait le futur parti politique, en révélant des propositions issues des commissions mises en place par le futur président du parti, à savoir Laurent Gbagbo.

« Ainsi, le parti sera dirigé par un président et des vice-présidents. Ceux-ci seront nommés et limogés, selon le bon vouloir du président. Il n’y aura pas de président d’honneur. Le secrétaire général du parti sera le numéro deux et la fonction de porte-parole ne sera pas institutionnalisée. Le président du parti entre les mains duquel tout le pouvoir est concentré, pourra en nommer ou ne pas en nommer. Il pourra le ou la limoger quand il le souhaite. Idem pour le secrétaire général », dévoile le journal fondé par le journaliste d’investigation André Silver Konan.

Lire aussi:   Guillaume Soro : « Je n'ai plus l'âge des coups d'État »

« Les discussions ont d’ailleurs été âpres autour de ce poste. Certains avaient voulu en faire une sorte de secrétariat exécutif tournant, comme au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ou encore une direction exécutive comme au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) », souligne Ivoir’Hebdo.

Qui précise qu’en définitive, « les « constituants » du futur parti ont proposé à l’appréciation de Laurent Gbagbo, dont le séjour en Europe ne souffre d’aucune fuite (seule Nady Bamba est partie avec lui, donc contrôle les informations), la nomination d’un secrétaire général exécutif qui sera nécessairement moins fort ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Le Gouvernement annonce la mise en place d'un Registre national de personnes physiques

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here