Home Politique Nouveau parti de Gbagbo : Alassane Ouattara se prononce

Nouveau parti de Gbagbo : Alassane Ouattara se prononce

Nouveau parti de Gbagbo : Alassane Ouattara se prononce
Nouveau parti de Gbagbo : Alassane Ouattara se prononce

Le président Ouattara a donné son avis sur la création du nouveau parti de Gbagbo lors d’un entretien avec Jeune Afrique.

L’ancien président, rentré en Côte d’Ivoire le 17 juin après avoir été acquitté de crimes contre l’humanité par la justice internationale, a eu des mots très durs à l’encontre de son ancien allié et ami. Le FPI, « notre seul instrument de lutte politique, est confisqué par M. Affi N’Guessan, et malgré les nombreuses initiatives pour le raisonner, il s’arc-boute sur sa soi-disant “légalité” », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   Soro Guillaume invite Hamed Bakayoko à ne pas dévaloriser la fonction de premier ministre

Le divorce entre l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, et son ancien compagnon de route Pascal Affi N’Guessan est consommé. Lundi 9 août, M. Gbagbo a proposé la création d’un nouveau parti, laissant celui qu’il avait fondé aux mains de son ancien premier ministre.

Cette annonce, faite à l’issue d’une réunion à Abidjan du comité central du Front populaire ivoirien (FPI), fondé en 1982 par Laurent Gbagbo, entérine une rupture datant de dix ans et qui apparaissait de plus en plus ouvertement entre MM. Gbagbo et Affi N’Guessan.

Lire aussi:   Libération de Laurent Gbagbo- FPI, « Pas de paix sans lui », Avocats de l’Etat, « s’il sort, il doit rester au Pays-Bas »

Une situation qui a été soulignée par Jeune Afrique lors d’une interview avec le président Ouattara le 27 septembre 2021.

A la question du confrère, « Laurent Gbagbo a décidé de créer un nouveau parti, en dehors du Front populaire ivoirien (FPI), désormais dirigé par Pascal Affi N’Guessan. Cela vous dérange-t-il ? »

Le président ivoirien va déclarer, « Non, pas du tout. Nous avons une Constitution et des lois. Tout citoyen qui les respecte doit avoir cette possibilité [de créer un parti] ».

Lire aussi:   Révision de la constitution : Le projet de loi organique portant organisation du référendum pour l’adoption de la constitution voté

Rappelons que depuis son retour, Laurent Gbagbo a rencontré de nombreuses personnalités, dont son vieux rival le président Alassane Ouattara, le 27 juillet au palais présidentiel d’Abidjan. Il s’était auparavant rendu à Daoukro, pour y rencontrer dans son fief un autre ancien président, actuel chef de l’opposition, Henri Konan Bédié. Mais il n’a pas rencontré son ancien compagnon de route Pascal Affi N’Guessan.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here