Home Politique Modernisation et E-gouvernance / La Fonction publique ivoirienne fait étalage de ses...

Modernisation et E-gouvernance / La Fonction publique ivoirienne fait étalage de ses performances à Bamako

« Modernisation technologique et e-gouvernance: Vers l’émergence des services publics africains », tel est le thème du panel auquel a pris part le Dr LOKPO Ibrahim, Directeur Général de la Modernisation de l’Administration, représentant le Ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration. C’était à l’occasion du 16 ème Forum de Bamako, tenu ce vendredi 19 février 2016, sur le theme: « L’Afrique, entre chaos et émergence ».
Le représentant spécial du Ministre Pascal K. ABINAN a, au cours de son intervention, présenté les acquis de la mise en place du Système Intégré de Gestion des Fonctionnaires et Agents de l’État (SIGFAE), trois ans après sa mise en place. « (…) les acquis du SIGFAE en 2015, c’est plus de 33 milliards d’économies réalisées par l’État de Côte d’Ivoire. C’est plus de 75% de délai moyen de traitement des actes, la réduction du taux de déplacement des fonctionnaires à plus de 70%. A cela, il faut ajouter une satisfaction de plus de 80% des usagers et ce sont plus de 54.000 actes disponibles et téléchargeables sur le site web du ministère (…) » a soutenu le DG de la modernisation de l’administration. Il n’a pas manqué, en introduction, de signaler les raisons profondes de la mise en place via les technologies de l’information et de la communication de cette interface web à travers laquelle les fonctionnaires s’informent et interagissent avec l’administration. Aussi, a t-il présenté ses objectifs qui consistent à gérer de bout en bout la carrière des fonctionnaires depuis le recrutement jusqu’à la sortie de carrière. Pour le paneliste ivoirien, cet outil a été mis en place grâce à la volonté politique du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA.
Les représentants du Nigeria, du Ghana, de la Guinée ont, à la suite du Dr LOKPO, partagé l’expérience de leur pays en matière de gouvernance numérique. Alpha DIALLO, PDG de On Time International, a, à son tour, présenté les enjeux de la modernisation des administrations publiques.
Toutes ces interventions avaient pour but de reléver l’avantage des nouvelles technologies de l’information et de la communication sur l’amélioration des services publics. Le passage à la gouvernance numérique reste un défi mais représente une chance à terme pour restaurer la crédibilité des administrations, les rapprocher de ceux qui en ont besoin et dynamiser les économies nationales.
Le forum de Bamako qui est devenu un rendez vous international s’est penché sur l’avenir de l’Afrique. Cette 16eme édition a eu pour vocation de dégager des perspectives qui vont permettre au continent africain d’être émergent. Ainsi, durant trois jours, les travaux de cette édition ont porté sur les différentes problématiques de l’Afrique: La migration, la croissance démographique, le chômage et l’emploi jeunes, la citoyenneté, le radicalisme religieux, l’industrialisation et l’intégration régionale mais également sur la promotion des échanges dans l’espace économique Afrique-méditerranée-Europe.

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here