HomePolitiqueMenaces terroristes: L’armée française en route vers le Nord pour renforcer le...

Menaces terroristes: L’armée française en route vers le Nord pour renforcer le dispositif militaire

Menaces terroristes: L'armée française en route vers le Nord pour renforcer le dispositif militaire
Menaces terroristes: L'armée française en route vers le Nord pour renforcer le dispositif militaire

Un grand détachement des soldats français du 43ème Bima basée à Abidjan-Port-Bouët fait mouvement depuis 6h vers le Nord de la Côte d’Ivoire. Aux environs de 7h30, une colonne longue de plus d’un kilomètre était visible sur l’autoroute du Nord entre le village d’Attinguié et le point de péage.

y remarque des blindés , des gros portes chars bien chargés. Ils sont escortés par l’office ivoirien des chargeurs. Cette colonne de blindés et de containers crée un embouteillage monstre où les automobilistes ordinaires passent plus de 20 minutes.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: limogeages et tensions au sein de la coalition au pouvoir

De sources sécuritaires rapportent que ces soldats français se rendent au Nord du pays. Ils vont se déployer depuis Katiola jusqu’aux frontières avec le Burkina Faso et le Mali pour renforcer le dispositif militaire dans ces zones. L’objectif est de dissuader les velléités d’attaques Djiahadistes comme celle qui avait eu lieu à Kafolo.

Quelques jours avant la période actuelle des fêtes de fin d’année, des chancelleries occidentales à Abidjan avaient lancé des alertes de menace terroristes dans le pays et donné des consignes appropriées à leurs ressortissants.  » En fait, depuis la crise de 2002, c’est une routine. Les soldats français se déploient ainsi. Chaque fois, ils font la relève mais ils ont choisi de faire ce redéploiement maintenant pour décourager les esprits terroristes. La lutte contre le terrorisme est aujourd’hui l’objectif principal de ces forces », précises un officier de police avec qui votre serviteur se rend ce matin à Lakota.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Après les révélations de la presse française sur la CPI, des africains de la diaspora annoncent une mobilisation de soutien à Gbagbo