Home Politique Meïté Sindou : son rôle dans la démission de Soro à la...

Meïté Sindou : son rôle dans la démission de Soro à la tête de l’Assemblée Nationale

Meïté Sindou : son rôle dans la démission de Soro à la tête de l’Assemblée Nationale
Meïté Sindou : son rôle dans la démission de Soro à la tête de l’Assemblée Nationale

Analyse de Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, relative à la réaction de Konaté Sidiki suite à la sortie de Meïté Sindou.

Le Ministre Konaté Sidiki a apporté un cinglant démenti suite à l’allusion faite sur son compte par Meïte Sindou dans son article relatif à l’accusation de tentative de coup d’Etat qu’il porte sur Guillaume Soro. Ce démenti du Ministre Konaté devrait amener les uns et les autres à juger de la véracité de tout le contenu de l’article de Meïte Sindou. Mais le Ministre Konaté a dit une chose que je peux confirmer ici.

Meïte Sindou faisait partie des proches de Guillaume Soro qui l’ont conseillé de démissionner de la tête de l’Assemblée Nationale suite au chantage que lui Ouattara. Je l’ai déjà dit. Je fais ,moi aussi, partie des lieutenants de Guillaume Soro qui lui ont conseillé de démissionner de son poste de PAN afin de préserver sa dignité et sa liberté d’action pour les échéances futures.

Mais contrairement à Meïte Sindou, moi je n’ai pas trahi Guillaume Soro. Je ne l’ai pas lâché pour rejoindre le Gourou du Restaurant au moment où il est traqué par le régime. Je pense que Meïte Sindou devrait avoir honte aujourd’hui d’accuser Guillaume Soro de tentative de coup d’Etat le 23 Décembre 2019, lui qui était le Président du Comité d’organisation de son arrivée au pays.

Si Guillaume Soro était dans un projet de tentative de coup d’Etat comme le dit Meïte Sindou, ce dernier devrait être son complice et devrait par conséquent répondre de ces faits de complicité. Je ne demande pas à Meïte Sindou d’être reconnaissant vis-à-vis de Guillaume Soro qui a boosté sa vie. L’ingratitude étant la qualité principale des gens du Restaurant, je comprends que Meïte Sindou agisse avec Guillaume Soro comme il le fait.

Mais je lui demande d’avoir un peu de considération pour lui même car s’il savait ce que les ivoiriens pensaient de lui, il ne mettrait même pas le pied dehors. Je voudrais qu’il sache qu’à chaque fois que les gens le croisent en ville ils disent ceci de lui « Voici le traître là  » J’avoue que moi personnellement, je ne supporterai pas qu’on colle une telle image de moi sur le visage.
C’est vrai qu’à un moment donné, je sentais Meïte Sindou en proie au doute. Un jour, dans son bureau, il me posa la question suivante : »Traoré, comment tu fais pour avoir une telle foi au combat et en la victoire prochaine du patron ? »

Il sait la réponse que je lui ai donnée. Et ma position n’a pas variée d’un iota. Que Meïte Sindou trouve un autre moyen pour obtenir un poste au Restaurant. Mais le moyen actuel qu’il utilise pour le faire lui sera défavorable car comment faire confiance en un homme qui a lâché sans hésitation son bienfaiteur ? Comment faire confiance en un homme qui dénigre aujourd’hui son bienfaiteur au point de trouver les moyens de le pendre?

Si Meïte Sindou a pu lâcher feu le fils chéri du Gourou du Restaurant pour rejoindre Guillaume Soro, sans oublier de dénigrer auprès de Bogota son ancien patron, ne soyons donc pas étonné qu’il lâche aujourd’hui Tienigbanani pour le Gourou du Restaurant. Sans oublier de dénigrer ce même Tienigbanani. Et comme il n’y a jamais deux sans trois, demain, il lâchera le Gourou du Restaurant pour rejoindre un autre patron qui lui donnera à manger. Je voudrais rappeler à tous que c’est Guillaume Soro qui a financé à 100% le journal Nord-Sud qu’a géré et mal géré Meïte Sindou.

Au point où ce journal a dû disparaître des kiosques pour mauvaise gestion. Chaque jour que je prie ,je demande à Dieu de ne pas introduire dans mon cœur une once de trahison de mon semblable à plus forte raison de celui qui a amélioré mon niveau de vie. Dieu trouve toujours le moyen de punir les ingrats. Et tôt ou tard IL punira tous ceux qui ont été ingrats vis-à-vis de Guillaume Soro. Sans exception.

Yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here