HomePolitiqueMeeting de l’opposition : les étudiants des cités universitaires d’Abidjan déjà dans...

Meeting de l’opposition : les étudiants des cités universitaires d’Abidjan déjà dans la danse

Meeting de l'opposition : les étudiants des cités universitaires d'Abidjan déjà dans la danse
Meeting de l'opposition : les étudiants des cités universitaires d'Abidjan déjà dans la danse

Les étudiants des cités universitaires d’Abidjan, militants du Front populaire ivoirien ont annoncé ce jeudi au siège de leur parti à Cocody-Riviera 3, leur participation au meeting des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile ivoirienne qui se tiendra ce samedi 10 octobre au Stade Houphouët Boigny.

Très enthousiastes, et chantant à la gloire de leur leader, le président Laurent Gbagbo, ces étudiants, militants du Front populaire ivoirien conduits par Zahé Brice, secrétaire national de la Jfpi en charge des cités universitaires, ont réaffirmé, devant la Vice-présidente du parti, Marie Odette Lorougnon qui les recevait, leur disponibilité à accompagner le FPI dans sa quête permanente de démocratie et du retour de la paix en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Crise ivoirienne : voici ce qui va pousser le parti au pouvoir à ouvrir un dialogue avec l'opposition

» Si cela doit passer nécessairement par le rassemblement de ce samedi au Stade Houphouët Boigny, nous y serons nombreux », ont-ils clamé en choeur, devant quelques membres de la direction du parti à la Rose. Mme Marie Odette Lorougnon qui n’en demandait pas mieux, en a profité pour appeler à une mobilisation générale contre la violation de la constitution ivoirienne par le Chef de l’Etat qui, après avoir renoncé à briguer un troisième mandat est finalement revenu sur sa parole.

Lire aussi:   Au Burkina Faso l’Armée annonce des frappes aériennes sur des bases terroristes dans l’Est du pays

Depuis lors, le vent de colère et d’indignation à travers le pays ne faiblit pas. Et le meeting de l’opposition au Stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan ce samedi 10 octobre en est la parfaite illustration. Un rassemblement qui se situe juste après le départ de la mission conjointe de la Cedeao, UA et des Nations Unies en terre ivoirienne.

source: Autre presse