Home Politique Mandat d’arrêt contre Compaoré: La naturalisation de l’ex-président "pose problème", selon un...

Mandat d’arrêt contre Compaoré: La naturalisation de l’ex-président "pose problème", selon un ministre burkinabè

Le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alpha Barry a estimé dimanche que la naturalisation de Blaise Compaoré « pose problème », invitant l’ex-président visé par un mandat d’arrêt international, à « se mettre à la disposition de la justice », sur Oméga FM, une radio privée.

« Pour quelqu’un qui a été chef d’Etat, changer ainsi de nationalité pose problème, Blaise Compaoré doit pouvoir se mettre à la disposition de la justice burkinabè », a affirmé M. Barry.

En exil en Côte d’Ivoire depuis 2014 après sa chute, M. Compaoré a été naturalisé Ivoirien.

L’ex-président burkinabè est visé depuis décembre 2015 par un mandat d’arrêt international pour son implication présumée dans la mort de l’ancien chef d’Etat Thomas Sankara, tué en 1987 lors d’un putsch.

Cette déclaration du ministre des Affaires étrangères fait suite à une visite lundi en Côte d’Ivoire qui selon lui « était satisfaisante », précisant que les relations entre les deux pays « sont désormais bonnes ».

EFI

Africatime CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here