HomePolitiqueMamadou Traoré répond au RHDP : « la crédibilité de Amnesty n’est...

Mamadou Traoré répond au RHDP : « la crédibilité de Amnesty n’est plus à démontrer »

Mamadou Traoré répond au RHDP : « la crédibilité de Amnesty n’est plus à démontrer »
Mamadou Traoré répond au RHDP : « la crédibilité de Amnesty n’est plus à démontrer »

Pour Mamadou Traoré, la crédibilité de Amnesty Internationale critiquer pour son dernier rapport par le RHDP n’est plus à démontrer.

Je ris oh je ris quand je vois des clients du Restaurant se plier en quatre pour tenter de cacher le soleil avec leurs mains. Et ce soleil, c’est l’image que notre pays présente au monde entier après leur braquage électoral qui a imposé leur gourou aux ivoiriens. Ils s’attaquent à la fois à la presse internationale, qu’ils traitent de corrompue ,qui les brocarde à longueur de journée et à Amnesty Internationale.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : «Si les opposants qui nous interpellent, souhaitent que nous procédions à un coup d’État pour dégager Ouattara, ils se trompent» (Cadre GPS)

Cette ONG ,avec les témoignages et les constats qu’elle a recueillis n’a fait que relater ce qui est. Heureusement que la crédibilité de Amnesty Internationale n’est plus à démontrer. Dites à nos amis du Restaurant que si en Côte d’Ivoire ils arrivent à faire taire, par des menaces et intimidations, la presse locale, ce n’est pas le cas avec la presse occidentale dominée par la presse française.

Dites leur également que leur structure étatique chargée de la gestion des droits de l’homme a perdu toute sa crédibilité. Elle n’a plus droit au chapitre .Une chose est sûre et certaine c’est que malgré toute leurs réactions pour tenter de cacher le soleil de leur horreur avec leurs mains ,le monde entier a découvert leur vraie face.

Lire aussi:   « En vérité, l’Élysée n’a jamais songé à réviser ses relations avec ses (ex) colonies d’Afrique subsaharienne »

Et cela va rester dans les annales de l’histoire. Un massacre à grande échelle a eu lieu en Côte d’Ivoire suite au braquage électoral qui a imposé le gourou du Restaurant aux ivoiriens. Ça là, ils ne peuvent en effacer les traces.