HomePolitiqueMamadou Traoré : « Ouattara ne veut pas subir avec Soro ce...

Mamadou Traoré : « Ouattara ne veut pas subir avec Soro ce qu’il a fait subir au PDCI en 1994 »

Mamadou Traoré : « Ouattara ne veut pas subir avec Soro ce qu’il a fait subir au PDCI en 1994 »
Mamadou Traoré : « Ouattara ne veut pas subir avec Soro ce qu’il a fait subir au PDCI en 1994 »

« Pourquoi le président Alassane Ouattara combat-il tant Guillaume Soro ? » Mamadou Traoré fait des révélations à ce sujet.

Chers tous. Savez vous pourquoi le gourou du Restaurant combat tant Guillaume Soro ? Savez vous pourquoi il a refusé qu’il vienne participer à la vie politique de la nation en le contraignant à l’exil ? La réponse est toute simple. Le gourou du Restaurant ne veut pas subir avec Guillaume Soro ce qu’il a fait subir au PDCI en 1994, par le biais de feu Djeni Kobina, celui qui a créé le RDR et dont les traces ont été effacées par ce gourou.

Je rappelle que c’est le gourou du Restaurant qui a provoqué la scission du PDCI en suscitant la création du RDR. Ce RDR dont les textes fondateurs ont été rédigés par le FPI, sous l’appatam, avec la bénédiction de Laurent Gbagbo. Je rappelle également que Laurent Gbagbo et Djeni Kobina étaient des compagnons d’infortune de la prison de Séguéla sous Houphouët Boigny.

Au service militaire qui leur a été imposé, ils ont été « dressés « par Guei Robert alors jeune officier de l’armée. Le gourou du Restaurant avait réussi à dresser les rénovateurs du PDCI contre Bédié à qui il a tenté de faire un coup d’État constitionnel en Décembre 93 à la mort d’Houphouët.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Grève dans l'enseignement, Ouattara souhaite que les enseignants reprennent le travail le plus rapidement possible

Constatez avec moi que l’homme n’est pas à son premier essai de coup d’Etat constitutionnel. Il a réussi le second en Octobre 2020. Ayant réussi à provoquer la déchirure au sein du PDCI avec le RDR, le gourou du Restaurant a récupéré avec lui presque tous les cadres nordistes de ce parti en surfant sur la braise de l’ivoirité que Bédié venait malencontreusement de créer.

Et c’est finalement ce RDR, à travers les « jeunes gens  » presque tous nordistes, qui a fait tomber Bédié à travers un coup d’État militaire en Décembre 1999. Le Général Guei n’était en réalité qu’un faire-valoir qui a fini par prendre son indépendance vis à vis du gourou du Restaurant. Avec la création de GPS par Guillaume Soro, le gourou du Restaurant a eu peur de subir ce qu’il a fait subir à Bédié.

Connaissant la popularité de Guillaume Soro au sein du RDR et connaissant l’affection et l’admiration que les cadres de ce parti portent à Bogota, (Il a en eu la confirmation lors d’un congrès du RDR à Treichville où Guillaume lui a volé la vedette à travers l’applaudimètre) le gourou du Restaurant n’a pas voulu prendre de risques avec lui. Ne dit-on pas que quand y tu creuses un trou de la trahison, il faut en créer un autre pour toi même ?

Lire aussi:   Ça coince fort entre Alassane Ouattara et l'Union européenne

C’est d’ailleurs ce proverbe que la diva Aicha Koné a rappelé au gourou du Restaurant dans sa chanson hommage à Guillaume Soro. Le gourou du Restaurant avait donc peur de la trahison de ses suiveurs dont il doute encore de la conviction et de la fidélité.

Le gourou du Restaurant savait que si Guillaume Soro rentrait au pays pour battre campagne, beaucoup de ses cadres l’auraient abandonné pour rallier Bogota. Il savait également que celui qu’il a présenté comme étant son poulain ne faisait pas le poids face à Guillaume Soro. Si lui même, le gourou du Restaurant ne faisait pas le poids à Guillaume Soro, est ce son poulain qui le ferait ?Il fallait donc trouver un prétexte pour écarter Guillaume Soro de la vie politique. C’était le complot de la bande audio où on a fait croire que depuis 2017, Guillaume Soro aurait tenté de faire un coup d’État contre le gourou du Restaurant.

Lire aussi:   Vavoua Côte-d’Ivoire: Après son excèdent budgétaire en 2019, Kalou veut passer aux investissements lourds

Et ce n’est qu’en Décembre 2019, le jour de l’atterrissage manqué de Bogota, qu’on brandit ce grossier complot. Seuls les naïfs pourraient croire à un tel mensonge. Pour ne donc pas subir ce qu’il a fait subir au PDCI, le gourou du Restaurant a préféré anticiper sur les évènements en prenant les choses en mains.

Je reconnais qu’il est un fin calculateur et qu’il est très brillant dans le machiavélisme. On peut tout lui reprocher mais il faut reconnaître qu’il est très intelligent. En effet, il a réussi à rouler dans la farine tous ses alliés politiques. Même Guillaume Soro, connu pour être un brillant stratège politique, s’est laissé avoir par lui. Ouais, l’homme là, il faut le respecter. Mais à malin, malin et demi. Quelqu’un trouvera le moyen d’être plus malin que lui. Et ne cherchez pas loin.

Ce quelqu’un ,c’est notre Tienigbanani et notre Kirikou national. Ce n’est juste qu’une question de temps et de patience. Patience donc !Par des méthodes démocratiques jamais expérimentées en Côte ,Bogota finira par gagner son combat avec le gourou du Restaurant. Est ce que vous connaissez l’enfant là même?

source: yeclo