Home Politique Mamadou Koulibaly : « je ne peux pas en parler maintenant, mais Macron...

Mamadou Koulibaly : « je ne peux pas en parler maintenant, mais Macron aura une réponse adaptée »

Mamadou Koulibaly :
Mamadou Koulibaly : "je ne peux pas en parler maintenant, mais Macron aura une réponse adaptée"

Mamadou Koulibaly a été reçu en audience hier vendredi 20 novembre, par le président Henri Konan Bédié. Selon le président de Lider, il s’est agi pour lui d’apporter son soutien et ses encouragements au président Bédié pour qu’il continue de tenir la barque de l’opposition pour le combat.  

Aussi, Mamadou Koulibaly a–t-il confié à la presse, que l’opposition se prépare à répondre au président français, après ses dernières sorties sur la crise en Côte d’Ivoire.

« Les partis et plateformes de l’opposition vont, les jours à venir, proposer une réponse au président Macron. Je ne peux pas en parler maintenant, mais il y aura une réponse adaptée. Nous sommes venus voir  le président Bédié pour juste nous assurer que la lutte  continue et que tout n’est pas fini comme cela », a déclaré le patron de Lider.  

Lire aussi:   Guillaume Soro : « je demande en urgence au Président Bédié de mettre en place le Conseil de Transition »

« Ensuite, donner l’assurance au président pour qu’il tienne, parce que nombreux Ivoiriens attendent que cette lutte aboutisse à l’arrêt de ce 3ème mandat et l’ouverture d’une transition même s’il y a des gens en ville qui disent ne pas vouloir en parler », a fait savoir Mamadou Koulibaly.

« Il est absolument nécessaire que ce 3ème mandat n’ait pas lieu, il est absolument nécessaire que l’opposition reste unie, il est absolument nécessaire que la population croit en cette opposition et en sa force de transformation et nous y travaillons », a-t-il expliqué.

Lire aussi:   Dîner avec Pr Maurice Kakou Guikahué, jeudi / Kamagaté Brahima, SE chargé de la Jeunesse à "Cap 2020" France: « Travaillez pour le rayonnement du Pdci »

Lider et URD chez Bédié

Avant, la délégation conduite par Mamadou Koulibaly, c’est l’Union pour la République et la Démocratie (Urd) avec à sa tête sa présidente, Mme Danièle Boni Claverie, qui a échangé avec le président Bédié.

Selon le Secrétaire général de ce parti, M. Ehouman Gilbert, l’Urd a tenu à témoigner sa compassion au président du Pdci.

« Il y a des symboles qu’on ne bafoue pas. Nous sommes venus pour apporter toute notre compassion au père et lui dire que ses enfants sont là et dire ce qu’il est en train de mener est noble et que c’est ce combat que veulent la Côte d’Ivoire et l’Urd », a-t-il indiqué.

Lire aussi:   Affaire Soro : la CDRP et l’URD saluent la décision de la CADHP

source: opera

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here