HomePolitique« Maladie, inondations, incendies… » : La Côte d’Ivoire serait-elle au temps...

« Maladie, inondations, incendies… » : La Côte d’Ivoire serait-elle au temps de la prophétie de l’imam Diakité, 3 ans après ?

« Maladie, inondations, incendies… » : La Côte d’Ivoire serait-elle au temps de la prophétie de l’imam Diakité, 3 ans après ?
« Maladie, inondations, incendies… » : La Côte d’Ivoire serait-elle au temps de la prophétie de l’imam Diakité, 3 ans après ?

« La contribution de l’Islam à la lutte contre l’enrichissement illicite ». Tél était le thème du sermon prononcé en juin 2017, lors du Ramadan, par l’Imam Ousmane Diakité. Une « prophétie » faite en présence du Président Alassane Ouattara, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et de nombreux membres du gouvernement. Afriksoir vous repropose ce texte pour le devoir de mémoire. Chacun étant libre d’en tirer ses propres conclusions.

Le thème choisi cette année par le Cosim est « La contribution de l’Islam à la lutte contre l’enrichissement illicite ». Il y a plusieurs sortes d’enrichissements illicites. Nous allons citer quelques-uns. Pour que les gens comprennent très bien, parce que souvent, il y a des confusions.

Un: le détournement de fonds publics ou privés. Si vous détournez des fonds, ne pensez pas que vous avez désobéi à la loi de la République seulement. Vous avez désobéi aussi aux ordres de Allah.

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire: De l’accord signé de création du parti RHDP, parlons-en !

Deux: le blanchiment d’argent. Par exemple, ceux qui fabriquent de faux billets et qui les injectent dans l’économie du pays. Non seulement vous déstabilisez l’économie nationale, mais vous attirez la colère de Dieu sur vous.

Trois: la manipulation des marchés publics et privés. Vous tous et vous toutes qui avez l’autorité de dire oui ou non pour attribuer un marché, lorsque vous intervenez dans l’attribution pour vous attribuer injustement des parts, des pourcentages, sachez que vous avez désobéi non seulement à la loi de la République, mais avez aussi désobéi gravement aux enseignements de Allah.

Blanchiment spirituel

Quatre: l’abus de fonction. Vous tous qui avez des fonctions, qui avez des décisions, lorsque vous en abusez pour avoir un intérêt particulier, vous tombez dans la fraude.

Lire aussi:   La prophétie d’une femme de Dieu au sujet d’Amadou Gon Coulibaly

Cinq : la richesse mal acquise. Elle constitue une barrière devant l’acceptation de vos œuvres que vous allez faire avec cet argent mal acquis. Vous prenez votre argent mal acquis, notre argent volé, vous allez à la Mecque, Dieu te dira qu’il ne t’accepte pas. Parce que l’argent que tu as pris pour venir n’est pas pour toi.

Vous prenez l’argent sale, l’argent mal acquis pour faire des sacrifices, en tentant ainsi un blanchiment spirituel de cet argent mal acquis. Oui, parce qu’il pense qu’en volant un milliard de nos francs, il se dit qu’il va construire des mosquées, faire partir des gens à la Mecque qui vont prier pour lui et c’est fini. Ce n’est pas la religion musulmane, ce n’est pas cela.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Gbagbo livre un poignant message au peuple ivoirien « Moi Laurent Gbagbo je n’ai pas peur des élections, bien au contraire »

Il n’y a pas de blanchiment d’argent spirituel. Pour être plus précis, le fait de faire des sacrifices avec de l’argent volé, ne le rend pas licite pour toi car Dieu ne l’accepte pas. Parce que Dieu est pur. Il n’accepte que les choses qui sont pures.

Dieu dit que si vous n’arrêtez pas la course à l’enrichissement illicite, sous toutes ses formes, alors vous recevrez une déclaration de guerre de la part d’Allah et de son messager. Imaginez-vous quand Dieu vous déclare la guerre, alors que personne ne connaît les soldats de Dieu. Ça peut être une maladie, des inondations, des incendies, cela peut être aussi que les cœurs de vos citoyens ne soient plus ensemble. Donc c’est une menace grave.

Andresilverkonan.com