Home Politique Mabri Toikeusse : voici l’intégralité de son discours ce jour au comité...

Mabri Toikeusse : voici l’intégralité de son discours ce jour au comité central de l’UDPCI

Mabri Toikeusse : voici l'intégralité de son discours ce jour au comité central de l'UDPCI
Mabri Toikeusse : voici l'intégralité de son discours ce jour au comité central de l'UDPCI

Toikeusse Mabri : l’intégralité de son discours ce samedi 25 septembre 2021, à l’occasion du Comité Central de l’UDPCI à Hôtel Belle-Côte.

Mesdames et Messieurs,
La tenue de cette deuxième session ordinaire du comité central du Parti est pour moi l’occasion de vous adresser à nouveau mes salutations fraternelles et militantes.
Je salue la présence de nombreux ami(es) qui s’intéressent à nos activités et qui certainement vont prendre toute leur place à nos côtés pour qu’ensemble nous gagnons le combat pour la démocratie et pour la paix de notre pays la Côte d’Ivoire. Je les assure de notre ferme détermination.
Militantes et Militants de l’UDPCI,

Je salue et j’adresse mes félicitations au comité scientifique, au comité d’organisation et à tous les cadres du Parti qui ont travaillé pour la tenue de cette deuxième session du comité central ce jour.
Il convient de rappeler que nous avons organisé le 02 août 2020, une réunion du Bureau Politique élargi au Comité Central ici même à l’Hôtel Belle-Côte. Trois principales décisions avaient été prises par ce Bureau Politique dont deux retiennent notre attention aujourd’hui à savoir :

la restructuration des instances du Parti afin de consolider sa représentation nationale ;

la candidature du Président du Parti à l’élection présidentielle du 31 Octobre 2020.
Relativement à ce deuxième point, je voudrais indiquer que grâce à votre mobilisation exceptionnelle, nous avons réussi à remplir les conditions requises y compris le parrainage citoyen pour l’éligibilité à l’élection présidentielle.

C’est l’occasion de remercier du fond du cœur toutes les militantes, tous les militants, tous nos sympathisants qui nous ont permis d’obtenir le parrainage citoyen de 19 Régions et Districts Autonomes.
Malheureusement, le Conseil Constitutionnel en n’a décidé autrement.
Chères militantes, chers militants,
Depuis cette situation, plusieurs évènements se sont succédés, entre autres la survenue de la pandémie de la Covid 19, la désobéissance civile marquée par de nombreuses pertes en vies humaines, des dégâts matériels avant et pendant l’élection présidentielle et le blocus des résidences des principaux leaders politiques de l’opposition dont moi-même.
C’est le lieu de m’incliner à nouveau devant la mémoire de tous nos disparus et renouveler toutes nos compassions aux victimes.

Lire aussi:   Guillaume Soro sur RFI : « Le dossier du Burkina, je l’ai mis derrière moi. Ça a été une étape difficile pour moi-même et ma famille. Ce qui m’intéresse, ce sont les affaires politiques intérieures de la Côte d’Ivoire »

Dans l’espoir de la poursuite du dialogue politique fécond et sans que les conditions nous satisfassent, nous avons enregistré l’organisation des élections législatives du 06 mars 2021 auxquelles notre Parti a pris part. Au total, 08 sièges ont été remportés par l’UDPCI, lui permettant ainsi d’avoir un groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale. Cette nouvelle donne repositionne l’UDPCI et maintient notre Parti dans sa position de quatrième force politique sur l’échiquier national.
Je voudrais ici féliciter nos valeureux Députés et nous inviter à les acclamer très fort.

Honorables Députés, malgré l’injustice et les actes anti-démocratiques que posent nos détracteurs, vous devez vous battre pour la démocratie dans notre hémicycle. Aucun d’entre vous n’a été retenu dans le Bureau de l’Assemblée Nationale alors que l’article 100 de la Constitution et l’article 6.2 du Règlement de l’Assemblée Nationale l’exigent.

Cela ne doit pas entamer votre détermination et votre ardeur au travail.
Je voudrais aussi profiter de cette tribune, pour remercier et encourager tous les autres candidats qui n’ont pas été élus.
J’exhorte tous nos élus et les cadres du Parti à aller permanemment au contact de nos militants de base pour les encadrer et les mobiliser afin que l’UDPCI soit visible sur toute l’étendue du territoire national.

Lire aussi:   BOMBARDEMENT DE BOUAKÉ, DOMINIQUE DE VILLEPIN, MICHEL BARNIER ET JEAN-PIERRE RAFFARIN APPELÉS À LA BARRE

Chères militantes, chers militants,
Beaucoup reste encore à faire et nous devons nous mettre au travail. Dans cette optique et sur mon instruction, le Secrétariat Général du Parti a organisé un séminaire le 30 avril 2021 autour du thème « Le Secrétariat Général de l’UDPCI face aux nouveaux défis de la redynamisation et de la remobilisation du Parti pour une UDPCI forte et conquérante : enjeux – actions – perspectives ».
Le séminaire à procéder à des propositions parmi lesquelles :

la nouvelle grille de cotisations ;

l’institution d’une carte biométrique de militant ;

Et la restructuration du Parti.
Un Comité de Stratégie mise en place a élaborer un document stratégique qui insiste sur ces points assortis d’un plan d’action.
Nos échanges de ce jour porteront sur ces matières.
Camarades militantes, camarades militants,
Après l’exposé sur la vie du Parti, le contexte actuel nous impose de nous prononcer sur la situation socio-politique du pays.
A cet effet, je voudrais rendre hommage au Président Aimé Henri Konan BEDIE pour la constance de ses actions en faveur du dialogue national inclusif pour la paix durable.
Je voudrais saluer également l’acquittement et le retour du Président Laurent GBAGBO en Côte d’Ivoire et, féliciter le Président de la République et le gouvernement pour les efforts entrepris dans ce sens.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Le SOS d'un petit-fils de Bédié, Selon lui, son père a juste eu le temps de les informer par message de son arrestation

Le processus de Réconciliation Nationale peut être boosté par ces faits si le dialogue entre les acteurs est une réalité vivante.
Malheureusement malgré la création d’un Ministère en charge de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale force est de constater que le dialogue politique inclusif est au point mort.
C’est pourquoi, j’invite le Président de la République et le gouvernement à renouer avec les actions de Réconciliation Nationale et de cohésion sociale.

Mesdames et messieurs,
Au plan sécuritaire, je félicite les forces de défense et de sécurité pour les efforts inlassables entrepris contre le terrorisme et l’insécurité et salue la mémoire de toutes les victimes d’actes de terrorisme.
Il nous faut créer les conditions d’une cohésion nationale favorable à la sécurité intégrale de notre territoire.
La lutte contre la pandémie de la covid 19 exige la mobilisation continue et la veille en vue de protéger nos vies et notre santé. Cette période de réouverture des écoles doit être gérée avec délicatesse.

Nos félicitations à tous les acteurs de notre système de santé.
En ce qui nous concerne, frères et sœurs, laissez-moi vous réaffirmer mon attachement à nos engagements communs qui demeurent ma boussole et qui mobilise toute mon énergie.
Militantes et militants,
L’heure n’est plus au doute, mais plutôt à l’action pour une UDPCI plus conquérante.
Laissez-moi terminer en saluant la présence réconfortante de tous ceux qui venus en si grand nombre ce matin.
C’est sur cette note que je voudrais déclarer ouverte la deuxième session du Comité Central.
Je vous remercie.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here