HomePolitiqueMabri Toikeusse: voici les personnalités qui ont facilité son retour à Abidjan

Mabri Toikeusse: voici les personnalités qui ont facilité son retour à Abidjan

Mabri Toikeusse: voici les personnalités qui ont facilité son retour à Abidjan
Mabri Toikeusse: voici les personnalités qui ont facilité son retour à Abidjan

Les révélations de Chris Yapi sur le retour de Mabri Toikeusse à Abidjan, le 9 janvier 2021, après deux mois de cachette.

Albert Mabri Toikeusse, Président de l’UDPCI était porté disparu depuis le mois de novembre 2020. Il est subitement réapparu en Côte d’Ivoire, le samedi 09 janvier 2021, après deux mois de cachette. En tant que porte-parole adjoint du Conseil National de Transition, il était « activement recherché » selon le procureur Adou Richard, pour de graves chefs d’accusation, dont complot contre l’autorité de l’État et l’intégrité du territoire national, actes de terrorisme, meurtres, etc.

Lire aussi:   Blaise Compaoré quitte Abidjan et tisse son toit chez son frère Faure Gnassingbé

C’est dans le cadre de cette poursuite que l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan, porte-parole du CNT avait été arrêté dans la nuit du 06 au 07 novembre 2020 à proximité d’Akoupé et remis en liberté conditionnelle le 30 décembre dernier.

Mabri Toikeusse, qui était sorti de Côte d’Ivoire pour le Ghana en utilisant le réseau des pirogues de la lagune Aby, était annoncé comme réfugié au Ghana. Ensuite, une photo publiée sur les réseaux sociaux le localisait en Suède. En réalité, le président de l’UDPCI était caché en Afrique du Sud. C’est de l’Afrique du Sud qu’il a contacté M. Pierre Fakhoury afin que ce dernier, qui est un des missi dominici d’Alassane Ouattara, négocie son retour au bercail.

Lire aussi:   Mésaventure de John Yalley à La Haye : Gadji Celi et Serge Kassy réagissent.

M. Fakhoury avec l’entregent qu’on lui connait, a réussi à convaincre le Président Ouattara de prendre Mabri Toikeusse au téléphone. Les deux hommes ont ainsi pu échanger directement et Mabri Toikeusse a accepté les conditions posées par Alassane Ouattara, avant d’être autorisé à rentrer en Côte d’Ivoire.

Il ne participera plus aux activités de la plateforme de l’opposition, reniera le CNT et prendra part aux législatives. En retour, les poursuites contre lui seront abandonnées. C’est ce qui a été fait. Albert Mabri Toikeusse est donc libre, grâce à Pierre Fakhoury.

Lire aussi:   Départ définitif de l’ONUCI/ Aïchatou Mindaoudou: "La Côte d’Ivoire ira de l’avant"