Home Politique Mabri Toikeusse : « Alassane Ouattara est arrivé trop vieux au pouvoir…»

Mabri Toikeusse : « Alassane Ouattara est arrivé trop vieux au pouvoir…»

Mabri Toikeusse : « Alassane Ouattara est arrivé trop vieux au pouvoir…»
Mabri Toikeusse : « Alassane Ouattara est arrivé trop vieux au pouvoir…»

Le président de l’Union pour la Démocratie et pour la Paix en Côte d’Ivoire(Udpci) était l’invité de l’émission ‘’Sans Réserve”, hier jeudi 25 novembre 2021. Docteur Albert Mabri Toikeusse a répondu aux questions du journaliste Ali Diarrassouba relativement à la vie de son parti, l’Udpci et au sujet de l’actualité politique nationale.

A propos de la gouvernance du Rhdp, le président du parti fondé par le général Robert Guéï a relevé des insuffisances à corriger. «(…)  J’ai trouvé qu’il y a des insuffisances dans la gouvernance du président Ouattara. C’est vrai que j’ai géré des pans de l’activité gouvernementale et j’assume les actes que j’ai posés dans ce cadre. Je ne peux pas dire qu’il n’y a pas de défaillances car on ne peut être à 100% dans la satisfaction ou dans l’autosatisfaction, mais je suis fier de ce que j’ai fait dans les différents postes que j’ai occupés. Mais ce que je veux dire, c’est que nous relevons de l’insuffisance que nous entendons corriger.Quelqu’un m’a confié un jour que Alassane Ouattara est arrivé trop vieux au pouvoir parce que, dit-il, des choses qui passent sans réaction aujourd’hui ne se seraient pas passées s’il y avait l’âge où il était Premier ministre en 1990. Cela voudrait dire qu’il y a des insuffisances dans la gouvernance et ces insuffisances ont-elles un rapport avec sa longévité politique ? Je ne sais pas, mais ce qui est sûr, c’est qu’il y a des insuffisances.  Et je trouve que notre rôle en tant qu’opposition, c’est de les détecter et de faire des contrepropositions. Et l’Udpci se prépare à le faire », a expliqué Albert Mabri Toikeusse.

 

En ce qui concerne son opinion sur le débat de limite d’âges à l’élection présidentielle à 75 ans, le président de l’Udpci a indiqué ceci:  « (…)  C’est ma position personnelle parce que je n’en ai pas encore eu à discuter avec mon parti. Ce que je pense, c’est que des générations y compris politiques doivent se renouveler. C’est un processus qui est en cours mais je ne souhaite pas qu’on donne le sentiment de pousser nos aînés dehors. Nous avons encore besoin d’eux et nous devons faire en sorte qu’on le comprenne », a noté Mabri.

Source : Nouveau Réveil

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here