HomePolitiqueLundi 9 novembre, la journée de toutes les peurs

Lundi 9 novembre, la journée de toutes les peurs

Lundi 9 novembre, la journée de toutes les peurs
Lundi 9 novembre, la journée de toutes les peurs

Lundi 09 Novembre 2020 et toutes les peurs du peuple ivoirien se réveillent en d’atroces souvenirs ! La machine Ivoire a encore mal à sa politique. Ses fils ont du mal à accorder leurs violons dans l’arène politique et voici que le pauvre peuple rumine encore ses pires angoisses de la crise post-électorale !

Le lundi 09 Novembre 2020, la jeunesse de l’opposition ivoirienne annonce l’organisation de manifestations éclatées dans tout le pays pour » le rétablissement de l’ordre constitutionnel » et pour soutenir leurs leaders emprisonnés, recherchés ou réduits au silence par un blocus. Selon Traoré Metongbou de la jeunesse de Générations et Peuples Solidaires ( GPS ) pro-Soro, c’est déterminés qu’ils se feront entendre dans toutes les villes du pays ce lundi.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Un député menace de porter plainte contre son collègue pour diffamation, tentative de corruption

Et les populations ont peur. Depuis l’annonce du troisième mandat du président Alassane Ouattara, les manifestations de protestation ont déjà occasionné des dégâts matériels importants et des pertes en vies humaines. De nombreuses localités en sont affectées. Après l’élection présidentielle du 31 Octobre, des affrontements d’une extrême violence ont balafré certaines villes comme Toumodi, Yamoussoukro, Boguedia…Et le spectre d’une nouvelle crise post-électorale plane à nouveau sur la Côte d’Ivoire. Et les tristes souvenirs refont surface ! Vivement que les leaders politiques ivoiriens empruntent la voie du dialogue pour éviter une autre parenthèse de sang à notre chère Côte d’Ivoire !

Lire aussi:   Droit de vote retiré à Gbagbo : manifestation des Gor devant la CEI