HomePolitiqueL’opposition ivoirienne pleure Amadou Gon Coulibaly

L’opposition ivoirienne pleure Amadou Gon Coulibaly

L’opposition ivoirienne pleure Amadou Gon Coulibaly
L’opposition ivoirienne pleure Amadou Gon Coulibaly

Face à la perte de cet homme d’état, la classe politique ne reste pas silencieuse, déjà les réactions se font sur les pages Facebook de certains membres de l’opposition ivoirienne.

« Son décès, inattendu ce jour, nous afflige profondément. Grand serviteur de l’état, il reste un exemple de loyauté et de fidélité dans le respect de ses convictions politiques. En ces douloureux moments, je voudrais en mon nom personnel, de celui de ma famille et de mon parti, le PDCI-RDA, adresser mes sincères condoléances et ma compassion à son épouse, à ses enfants, et à sa famille », a déclaré le président Henri Konan Bédié.

« J’apprends avec effroi le décès, ce jour, du 1er ministre Amadou Gon Coulibaly. En cette douloureuse circonstance, en attendant le communiqué officiel du parti, j’adresse mes condoléances les plus sincères à sa famille, au Chef de l’État, au RHDP, à la communauté musulmane, à toute la classe politique ivoirienne et à la Côte d’Ivoire », a dit Pascal Affi N’guessan

Lire aussi:   Crise politique en Haïti : l'opposition nomme un président de transition

« La disparition du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est une grande perte pour la Côte d’Ivoire et le RHDP. En effet, militant de longue date du RHDP il a assumé pour le compte de son parti les plus hautes responsabilités gouvernementales et locales en tant que ministre d’État, Secrétaire général de la présidence, ministre du Budget et du portefeuille de l’État, ministre de l’Agriculture, député et maire de Korhogo », a publié Jean Bonin au nom du mouvement citoyen Fraternité Ivoirienne Et Républicaine (FIER)

Lire aussi:   Révélations de « la Guêpe » sur la santé de Gon : aujourd’hui, le Peuple est en droit de demander à Ouattara les raisons de la suppression du bilan médical de la Constitution 2020

« En cet instant triste et douloureux, c’est le lieu pour moi d’adresser mes sincères condoléances aussi bien à ses proches, qu’à sa famille politique et d’inviter les Ivoiriennes et les Ivoiriens, sans distinction d’affiliations politiques, à se recueillir et à honorer la mémoire d’un fidèle serviteur de l’État qui est demeuré à la tâche jusque dans ses dernières heures. Puisse son âme reposer en Paix.« , a déclaré Yasmina Ouegnin

« J’apprends ce soir le décès du Premier ministre de la Côte d’Ivoire M. Amadou Gon-Coulibaly avec qui j’ai partagé une longue fraternité. Même si ces temps-ci je n’ai pas eu l’opportunité de lui parler. À cet instant de grande tristesse pour ma famille et moi, nos pensées vont à l’endroit de son épouse et de ses enfants.Nos épouses et nos enfants se sont fréquentés depuis la longue traversée de désert des années 2002 en France. Ces liens n’ont jamais été érodés en dépit de l’atmosphère politique ambiante. Ensuite au couple présidentiel que je sais meurtri en cette circonstance. Je prie Dieu le Tout-Puissant de nous apporter la consolation. Que Dieu ait son âme et qu’il repose en paix », a publié Guillaume Soro.

Lire aussi:   Quand Kablan Duncan oblige Ouattara a mentionner clairement la date de sa démission à savoir le 27 février 2020

(Photo d’archives)

Sandra Kohet
7info.ci

Source: info.ci