HomePolitiqueListe définitive des candidats : Koné Katinan et Damana Pickass n’iront pas...

Liste définitive des candidats : Koné Katinan et Damana Pickass n’iront pas aux législatives

Liste définitive des candidats : Koné Katinan et Damana Pickass n'iront pas aux législatives
Liste définitive des candidats : Koné Katinan et Damana Pickass n'iront pas aux législatives

La décision d’arbitrage du Conseil constitutionnel était attendue relativement à la candidature du ministre Justin Koné Katinan et Damana Pickass. Elle est tombée dans la soirée du lundi 22 février 2021 à travers la publication par la CEI de la liste définitive des candidats retenus pour les législatives du 6 mars prochain. Les noms et prénoms des candidats Justin Koné Katinan et Damana Pickass n’y figurent nulle part.

C’est à dire que le recours introduit par ces deux candidats de l’opposition auprès du Conseil constitutionnel pour contester la décision d’invalidation de leurs candidatures par la Commission électorale indépendante a été tout simplement rejeté.

Lire aussi:   Législatives 2021 : le « clash » Hamed Bakayoko et Amadou Soumahoro à Séguéla

Un véritable coup dur pour le Front populaire ivoirien de Laurent Gbagbo qui perd ainsi deux importants postes de députés dans les communes de Port-bouet et Marcory avant même la tenue de ces élections législatives. Mais le ministre Justin Koné Katinan et Damana Pickass tous les deux en exil à Accra pouvaient-ils échapper au rejet de leurs candidatures dès lors que la CEI dont la mission administrative est de vérifier uniquement la conformité des dossiers de candidature reçus pour ensuite les faire acheminer au conseil constitutionnel s’était déjà dressée sur le chemin de ces deux proches du président Laurent Gbagbo. En invalidant leurs candidatures.

Lire aussi:   Ouattara et Macky Sall à Paris pour « rendre compte au maître »

Le Conseil constitutionnel de Koné Mamadou n’a fait donc qu’achever l’œuvre entamée par le président de la CEI, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, anciennement Secrétaire général dudit Conseil. Rappelons que la CEI et maintenant le Conseil constitutionnel contestent le certificat de résidence fournit par les candidats Justin Koné Katinan et Damana Pickass, estimant que ces deux personnalités de l’opposition et proches de Laurent Gbagbo ne résident pas en Côte d’Ivoire depuis la crise postélectorale de 2010.

Lire aussi:   Législatives ivoiriennes: Le taux de participation est de 33,48%, selon une organisation de la société civile, contre 34,10% annoncé par la Commission électorale