Home Politique Libération des prisonniers politiques, apaisement, présidentielle : Que va dire Alassane Ouattara...

Libération des prisonniers politiques, apaisement, présidentielle : Que va dire Alassane Ouattara ce jeudi soir ?

Libération des prisonniers politiques, apaisement, présidentielle : Que va dire Alassane Ouattara ce jeudi soir ?
Libération des prisonniers politiques, apaisement, présidentielle : Que va dire Alassane Ouattara ce jeudi soir ?

Le président de la République, Alassane Ouattara, doit s’adresser à la Nation lors d’une allocution télévisée ce jeudi 06 août 2020 à 20 heures. Une prise de parole très attendue qui pourrait situer les Ivoiriens sur son intention de briguer ou non un troisième mandat, après la mort brutale de son dauphin, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Alassane Ouattara, 78 ans dont neuf au pouvoir, pourrait annoncer sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre prochain ou du moins devrait clarifier sa position lors de ce traditionnel discours télévisé à la veille de la fête de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire. En début d’année, il avait fait durer le suspense sur son engagement avant de renoncer au profit de son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Cette fois-ci, les observateurs s’accordent pour dire qu’il va y aller.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Evariste Méambly salue Alassane Ouattara pour le retrait momentané des lois jumelles sur la presse et l'exhorte à faciliter la libération de Koua, et autres

Surtout qu’il a la pression de ses partisans, qui aimeraient non seulement qu’il se présente à la prochaine présidentielle, mais qu’il profite aussi de ce discours pour déclarer sa candidature. Cependant, certains estiment qu’il n’y aura pas d’annonce de candidature avant la mi-août, lorsque le deuil musulman de 40 jours sera terminé suite au décès d’Amadou Gon Coulibaly. « Cela dit, le président du RHDP est quelqu’un d’imprévisible. Il pourrait surprendre plus d’un », nous confie un de ses soutiens.

Alassane Ouattara, doit s’adresser à la Nation lors d’une allocution télévisée ce jeudi

Dans son intervention de ce jeudi soir, certainement la dernière avant le scrutin présidentiel du 31 octobre prochain, le chef de l’Etat devrait d’abord revenir sur le bilan de ses deux quinquennats à la tête du pays, en ressassant les grands chantiers réalisés depuis 2011. Ensuite, il profitera pour rappeler les performances obtenues au niveau économique et enfin les actions menées pour réduire la cherté de la vie au niveau social. Autre point sur lequel l’expression présidentielle est attendue : La question de la réconciliation nationale.

Lire aussi:   « Si Amadou Gon force, au prochain malaise, il ne pourra même pas prendre l’avion » : Quand un journaliste prévenait le camp Ouattara

Sur ce point, Alassane Ouattara devrait dans son adresse à la nation réitérer son appel au rassemblement et à la cohésion de tous les Ivoiriens. Déjà, dans cet élan, le Conseil des ministres du mercredi 05 août 2020, a annoncé que le 16 décembre de chaque année serait une journée nationale du pardon et du souvenir en mémoire des nombreuses victimes survenues le 16 décembre 2010, lors d’affrontements devant le siège de la Radio télévision ivoirienne (RTI). Le président de la république devrait rebondir sur cette décision qui l’arrange, alors qu’on lui a longtemps reproché de ne pas avoir fait suffisamment en faveur de la réconciliation.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : une guerre pour rien, Alassane Ouattara « le démocrate » installé par la communauté internationale ne veut plus partir !

Que va dire Alassane Ouattara ce soir ?

Il devrait profiter de cette occasion pour clarifier un certain nombre de points en suspens et particulièrement sensibles. A commencer par la question des prisonniers politiques notamment des proches de l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, détenus depuis décembre 2019 sans jugement, et les militaires restés fidèles à l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, incarcérés depuis la crise post-électorale. Alassane Ouattara sait cependant qu’il marche sur des œufs et a, jusqu’à présent, écarté ces multiples appels des opposants, des religieux et de la société civile allant dans ce sens, arguant qu’il faille avancer. Mais selon des informations concordantes, il pourrait en effet annoncer des mesures d’apaisement afin de décrisper la situation politique du pays.

Source: afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here