Home Politique « Les gens m’ont tué… », avait dit AGC selon Joël N’guessan

« Les gens m’ont tué… », avait dit AGC selon Joël N’guessan

« Les gens m’ont tué… », avait dit AGC selon Joël N’guessan
« Les gens m’ont tué… », avait dit AGC selon Joël N’guessan

La nation ivoirienne rend hommage au défunt Premier ministre ivoirien ce mardi 14 juillet 2020 au Palais présidentiel au Plateau. Le moment est donc aux témoignages sur la vie de l’homme.

Ce qui revient le plus souvent dans ces témoignages, ce sont les valeurs d’abnégation au travail, d’empathie, de fidélité et de loyauté.

Selon Joël N’guessan, cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), ce qui caractérisait le Chef du gouvernement c’était le travail et sa connaissance des dossiers relatifs au développement local pour avoir travaillé au Bureau national d’étude technique et de développement (BNETD).

Lire aussi:   Aux Senoufos en Côte-d’Ivoire: «Prenez toutes les dispositions pour éviter d’être flagellés et humiliés ce 17 juillet…»

« Ce n’est pas par hasard si dès l’arrivée du Président de la République Alassane Ouattara il lui a confié le Programme présidentiel d’urgence (PPU, ndlr). Il a travaillé au BNETD donc ce sont des dossiers qu’il connaissait déjà. Il connaissait les dossiers des différentes localités et les dossiers de l’Etat. Il connaissait les enjeux locaux et les défis nationaux», a-t-il témoigné.

En outre à en croire Joël N’guessan, il a été frappé par la loyauté du regretté Premier ministre Amadou Gon Coulibaly au chef de l’Etat Alassane Ouattara. Notamment quand il s’est rendu à son chevet en France en 2012, il a découvert toute la dimension des relations qui liaient les deux hommes.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Une voiture en feu crée le spectacle au Plateau

« En 2012, quand Amadou Gon Coulibaly, alors Secrétaire général du gouvernement, est opéré du cœur, le Président de la République Alassane Ouattara m’a fait l’honneur de me rendre à son chevet en France. Quand je suis allé le voir, il m’a dit : Joël, les gens m’ont tué. Mais le Président Alassane Ouattara m’a donné la vie », a-t-il confié.

Ainsi pour l’ancien porte-parole du Rassemblement des républicains (RDR), AGC n’est pas arrivé à la Primature comme un chevet sur la soupe. C’est donc en toute la logique qu’il a été choisi comme le candidat du RHDP.

Lire aussi:   Présidentielle : Guikahué prépare le terrain pour Bédié

« On ne pouvait pas imaginer une autre personne qu’Amadou Gon Coulibaly soit choisi pour être candidat du RHDP », a-t-il fait comprendre. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here