HomePolitiqueLes ambassadeurs des Etats-Unis, de l’UE, de la France et de la...

Les ambassadeurs des Etats-Unis, de l’UE, de la France et de la Grande-Bretagne ont échangé le mercredi 4 novembre 2020, avec Bédié

Les ambassadeurs des Etats-Unis, de l’UE, de la France et de la Grande-Bretagne ont échangé le mercredi 4 novembre 2020, avec Bédié
Les ambassadeurs des Etats-Unis, de l’UE, de la France et de la Grande-Bretagne ont échangé le mercredi 4 novembre 2020, avec Bédié

Les ambassadeurs des Etats-Unis, de l’UE, de la France et de la Grande-Bretagne ont eu un entretien le mercredi 4 novembre 2020, avec Bédié. Cet échange « vers 17h00 », heure locale et Gmt, intervient après l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, contestée par l’opposition dont M. Bédié est le doyen d’âge. Depuis mardi, la résidence de M. Bédié est selon ses avocats, imposée à un « blocus » des forces de l’ordre qui ont « encerclé » son domicile.

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire: Après sa demande d’amnistie au président Ouattara Méambly loue le courage du corps préfectoral

Suite à l’annonce des résultats provisoires de la Commission électorale indépendante, donnant Alassane Ouattara vainqueur de l’élection présidentielle, les leaders de l’opposition, contestant sa réélection, ont créé lundi un Conseil national de transition présidé par l’ancien président ivoirien.

M. Bédié, président de ce Conseil, devrait mettre en place un gouvernement de transition. Les leaders de l’opposition qui ont décidé de se réunir mardi après-midi pour annoncer ce gouvernement, ont été empêchés par des forces de l’ordre.

Lire aussi:   Melania Trump humiliée par Donald Trump: «Je peux toujours changer de femme»

Selon les avocats de M. Bédié et des leaders de l’opposition, un « blocus » a été imposé aux résidences de l’ancien chef d’Etat Henri Konan Bédié, ainsi que les opposants Affi Nguessan, Mabri Toikeusse et Hubert Oulaye, dénonçant une « séquestration ».

source: le courrier quotidien