HomePolitiqueLégislatives ivoirienne : Bictogo à l’Opposition, « les élections auront bel et...

Législatives ivoirienne : Bictogo à l’Opposition, « les élections auront bel et bien lieu en mars 2021 »

Législatives ivoirienne : Bictogo à l’Opposition, « les élections auront bel et bien lieu en mars 2021 »
Législatives ivoirienne : Bictogo à l’Opposition, « les élections auront bel et bien lieu en mars 2021 »

Adama Bictogo, interrogé sur le rapport final du dialogue politique, a révélé que « les législatives auront bel et bien lieu en mars 2021 ».

Le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, qui a présidé cette session du dialogue politique tenue du 21 au 29 décembre 2020, a assuré que le rapport a fait l’objet d’un « large consensus » entre les parties prenantes.

Interrogé à l’issue des travaux de restitution du rapport final, Adama Bictogo, le directeur exécutif du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, pouvoir), a noté que « la plateforme de l’opposition a des réserves, mais ne s’est pas retirée du dialogue ».

Lire aussi:   Législatives : voici les premières actions d'Adama Bictogo qui déroutent déjà l'opposition

« Elle a juste exprimé quelques réserves, ce qui de mon point de vue, n’est pas une remise en cause de la dynamique qui a été engagée », a ajouté M. Bictogo, déclarant que « les élections auront bel et bien lieu en mars 2021 ».

Pour lui, « c’est à l’opposition de prendre toutes ses dispositions pour se mettre dans le convoi qui nous amène aux élections législatives. Mais, en tout état de cause, c’est net, nous irons aux élections législatives en mars ».

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : que faut-il retenir des débats sur la Constitution ?

« Ceci étant, des dispositions ont été notées dans le document pour qu’ il y ait un apaisement qui prend la composante politique, la composante juridique, la composante électorale qui relève de la CEI (Commission électorale indépendante) », a-t-il poursuivi.

M. Bictogo a estimé que « le plus important est que l’opposition prenne l’opinion à témoin et qu’ elle aille à ces élections, (car) on ne peut pas chaque fois marchander. Sortons du marchandage et des chantages ».

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: Adama Bictogo avoue que le régime Ouattara-RHDP a mal géré…et pillé le pays

Il a admis toutefois que « l’opposition a fait la preuve de son engagement en venant à ces réunions ». Ce qui pourrait permettre à la nation de retrouver la paix et comme le Rhdp le souhaite « une Côte d’Ivoire rassemblée ».

source: yeclo