HomePolitiqueLégislatives 2021: le PDCI et EDS visent 142 sièges sur 255

Législatives 2021: le PDCI et EDS visent 142 sièges sur 255

Législatives 2021: le PDCI et EDS visent 142 sièges sur 255
Législatives 2021: le PDCI et EDS visent 142 sièges sur 255

Les deux principaux partis de l’opposition que sont le PDCI et EDS veulent obtenir 142 sièges sur 255 aux élections législatives du 6 mars 2021.

“L’objectif que nous visons, et c’est la raison pour laquelle nous sommes venus vous voir, nous devons avoir 142 députés sur 255”, a indiqué le vice-président du PDCI, Koumoué Koffi Moise, à la tête d’une délégation, lors d’une mission d’explication et d’information, dimanche 14 février 2021, à Bouaflé.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Corruption, Kagamé aux dirigeants ivoiriens : «Il y a un médiateur qui est connu de tous et chaque année, nous faisons des déclarations de nos biens »

Il a souligné que l’opposition dans son ensemble compte avoir un taux de réussite de 80% pour être majoritaire à l’ Assemblée nationale et avoir sa présidence. “Cette comptabilité de 142 députés ne tient pas compte des candidats de l’UDPCI et d’autres candidats de l’opposition. Donc avec un taux de réussite de 80%, l’opposition est à mesure d’être majoritaire à l’assemblée nationale et avoir la présidence de l’Assemblée nationale”, a souhaité M. Koumoué.

Lire aussi:   Choix des candidats aux législatives : voici comment la plateforme de l’opposition va procéder

Il a énuméré les actions que le PDCI a décidé de mener pour l’atteinte de cet objectif. Il s’agit d’organiser des tournées d’explication et d’information, examiner avec la plus grande attention la question de la sécurité du scrutin, la création du comité de défense des électeurs, du vote, des urnes et des résultats, avoir une communication efficiente à l’égard des électeurs pour soutenir la campagne des différents candidats afin de mobiliser l’électorat en faveur de l’opposition et d’apporter un financement conséquent pour soutenir les candidats dans leurs campagnes.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: La cinglante réplique d’Adjoumani à Guikahué «Si tu es le micro de Bédié, moi je suis son haut-parleur»

L’immigration, la sécurité, le foncier, l’orpaillage clandestin et la corruption sont, entre autres, sujets que l’opposition envisagent défendre à l’assemblée nationale.