HomePolitiqueLégislatives 2021 : depuis la prison, comment le candidat Alain Lobognon va...

Législatives 2021 : depuis la prison, comment le candidat Alain Lobognon va battre campagne ?

Législatives 2021 : depuis la prison, comment le candidat Alain Lobognon va battre campagne ?
Législatives 2021 : depuis la prison, comment le candidat Alain Lobognon va battre campagne ?

Son dossier a été validé par le Conseil constitutionnel. Mais le candidat aux législatives 2021, Alain Lobognon est encore en détention. Comment pourra-t-il faire campagne, est la question qui se pose.

Si la campagne électorale pour les législatives 2021 commence dans quelques heures, cette étape pourrait ne pas se faire avec joie pour le député Alain Lobognon. Candidat à sa propre succession dans la circonscription électorale de Dahi-Fresco-Gbagbam, ce parlementaire proche de Guillaume Soro l’ancien président de l’Assemblée nationale est en détention. Depuis fin décembre 2019, il a été mis aux arrêts pour « conjuration et atteinte à la sûreté de l’État ». Il est dans l’attente d’un procès.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Francophonie, des députés s'insurgent contre les agissements d'Amadou Soumahoro et saisissent la cour de justice de la Cedeao

Cette situation judiciaire n’a pourtant pas empêché la validation de son dossier de candidature d’abord à titre provisoire par la Commission électorale indépendante (CEI), puis par le Conseil constitutionnel qui a statué en dernier ressort. Alors que la période de campagne débute dans quelques heures, le candidat Alain Lobognon se présente comme un cas atypique. Avec la validation de sa candidature, une remise en liberté devrait-elle être une suite logique ?

Lire aussi:   Législatives : Le PDCI monte un plan, la colère de Ouattara, des secrets livrés sur les attaques terroristes en Côte d’Ivoire

Pour le juriste écrivain Geoffroy-Julien Kouao, la question est du ressort du juge d’instruction. « Le juge constitutionnel ne peut se prononcer sur la détention provisoire d’un accusé. Il n’en a pas la compétence. La libération provisoire de M. Lobognon dépend du juge d’instruction », fait-il savoir à 7info.ci.

La campagne pour les élections législatives du 6 mars 2021 dure une semaine. Elle prendra donc fin le 4 mars prochain. Comment sera-t-il donc possible pour le candidat Alain Lobognon de faire la chasse aux électeurs depuis son lieu de détention ? « La réponse est malaisée. L’idéal serait qu’il batte campagne en homme libre hors des geôles. Mais, il revient au juge d’instruction d’apprécier », analyse, l’auteur de « La troisième République est mal partie ».

Lire aussi:   Situation socio-politique: Le couple Ouattara à la cérémonie d'hommage au patriarche Abdoulaye Diallo, à Djékanou

« N’oublions pas qu’il est allé en prison en étant député. En cas de victoire, son suppléant pourrait le remplacer en attendant sa sortie », fait savoir Geoffroy Kouao.

source: 7info