HomePolitiqueLégislatives 2021/Décès de la candidate Pdci-Rda de Jacqueville : le parti s’attelle...

Législatives 2021/Décès de la candidate Pdci-Rda de Jacqueville : le parti s’attelle à choisir un nouveau candidat

Législatives 2021/Décès de la candidate Pdci-Rda de Jacqueville : le parti s’attelle à choisir un nouveau candidat
Législatives 2021/Décès de la candidate Pdci-Rda de Jacqueville : le parti s’attelle à choisir un nouveau candidat

» le Pdci-Rda désignera un nouveau candidat dans le délais requis par les textes de la Commission Électorale Indépendante, suite au décès de notre candidate Laurette Andrée Yacé épouse De Mel » a déclaré Prof Niamkey Koffi, Coordonnateur général des élections du Pdci-Rda. C’était à l’occasion d’une conférence de presse qu’il animait le vendredi 12 février au siège du Pdci-Rda à Abidjan-Cocody.

Âgée de 69 ans, la députée de la ville de Jacqueville, Mme Laurette Andrée Yacé épouse De Mel, est décédée le mercredi 10 février 2021 à Abidjan. Elue Députée de Jacqueville en 2016, Mme Laurette Yacé était candidate à sa propre succession aux prochaines élections législatives prévues pour le 06 mars 2021.

Lire aussi:   Argentine : décès de l’ex-président Carlos Menem

En outre, le Prof Niamkey Koffi a annoncé à 22 jours des législatives en Côte d’Ivoire, qu’une tournée de sensibilisation et de mobilisation des bases est prévue 12 au 15 février à travers tout le pays après celle du district d’Abidjan. Selon lui, le message est celui de la reconquête de la majorité des sièges à l’Assemblée Nationale. » Nous allons mobiliser nos militants à aller voter pour que le Pdci-Rda reprenne les commandes de l’Assemblée Nationale » a-t-il confié.

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire: «Le PDCI-RDA devrait envisager un plan B pour la future élection présidentielle», estime Joël N’Guessan

La Commission électorale indépendante a publié le dimanche 31 janvier 2021 la liste provisoire des candidats en lice pour ces élections législatives. Près de 1 300 dossiers de candidatures ont été retenus, parmi lesquels de nombreux indépendants. Une course pour se partager les 255 sièges de députés à l’Assemblée nationale.