Home Politique Le probable nom du futur parti de Gbagbo

Le probable nom du futur parti de Gbagbo

Le probable nom du futur parti de Gbagbo
Le probable nom du futur parti de Gbagbo

Quel pourrait être le nom du futur parti politique de l’ex-président de la République Laurent Gbagbo ? Selon des personnalités politiques qui sont dans le secret du Front populaire ivoirien (FPI) de Assoa Adou, le parti a déjà un nom qui circule.

« Nouveau parti politique, ça discute fort sur le nom mais ce sera probablement « Front Uni pour la patrie, la paix, la démocratie et le développement », a révélé Jean Marie Dekpai, l’un des anciens premiers responsables de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) et membre actif du FPI en Allemagne où il réside depuis plusieurs années.

« Le nouveau parti politique n’est ni de gauche ni de droite. Il sera la symbiose des deux obédiences pour proposer aux Ivoiriens le juste milieu », a laissé entendre Jean Marie Dekpai, sur son mur Facebook, tôt ce matin du 13 août 2021.

Lire aussi:   Libération provisoire d’Hubert Oulaye: Un signe de décrispation, selon le FPI

« C’est un modèle politique calqué sur les grandes réformes politiques allemandes sous le mandat de Gerhard Schröder dénommé « Agenda 2010″. Die Neue Mitte ou si vous voulez le nouveau centre ou le juste milieu est un modèle économique et politique qui depuis le début des années 2000 façonne et conditionne les projets politiques des grands pays occidentaux », a-t-il développé.


Laurent Gbagbo va-t-il abandonner le socialisme ? Oui, soutient l’auteur. Rappelons que l’ancien chef d’Etat, acquitté par la Cour pénale internationale se présente, depuis son retour, comme un homme nouveau.

Lire aussi:   Réforme de la commission électorale en Côte-d’Ivoire: Le plaidoyer d’un cadre ivoirien de la diaspora

Avant d’abonner le parti dont il est un co-fondateur à Pascal Affi N’Guessan, il avait quitté le milieu des chrétiens évangéliques en revenant au catholicisme. Il a aussi demandé le divorce avec son épouse Simone Gbagbo.

« 𝗗𝗼𝗻𝗰 𝗷𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗽𝗼𝘀𝗲 𝗮𝘂 𝗰𝗼𝗺𝗶𝘁𝗲́ 𝗰𝗲𝗻𝘁𝗿𝗮𝗹, 𝗹𝗮 𝘀𝗼𝗹𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻 𝘀𝘂𝗶𝘃𝗮𝗻𝘁𝗲 : 𝗹𝗮𝗶𝘀𝘀𝗼𝗻𝘀 𝗔𝗳𝗳𝗶 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗹’𝗲𝗻𝘃𝗲𝗹𝗼𝗽𝗽𝗲 𝗾𝘂’𝗶𝗹 𝗱𝗲́𝘁𝗶𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗻𝗼𝘂𝘀, 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗹𝗹𝗼𝗻𝘀 𝗽𝗿𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲 𝗹𝗮 𝗱𝗲́𝗰𝗶𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲̀𝘀 𝗮𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝗱’𝗵𝘂𝗶 𝗱𝗲 𝗰𝗿𝗲́𝗲𝗿 𝗻𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗽𝗿𝗲 𝗣𝗮𝗿𝘁𝗶 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗹𝗲 𝗺𝗲̂𝗺𝗲 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗲𝗻𝘂. 𝗡𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗹𝗹𝗼𝗻𝘀 𝗯𝗮𝗽𝘁𝗶𝘀𝗲𝗿 𝗹𝗲 𝗙𝗣𝗜 𝗮𝘂𝘁𝗿𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 », avait-il déclaré à la dernière réunion du Comité politique du FPI.

Pour Jean Marie Dekpai donc, c’est un FPI nouveau qui sera créé et qui sera « une synthèse du capitalisme et de la social-démocratie. À la différence des libéraux, Die neue Mitte a un penchant pour des grandes réformes économiques à caractère social ».

Lire aussi:   Crise au Togo : Ouattara attend de voir

Poursuivant les révélations, il a avancé que « deux grands professeurs d’économie sont à la tâche pour produire la vision socioéconomique de la côte d’Ivoire sous la bannière de ce nouveau modèle « le juste milieu » dans notre pays ».

Le nouveau parti verra son congrès constitutif en octobre, selon certains médias. En attendant, Laurent Gbagbo continue de recevoir la base du FPI.

« Son Excellence , le Président Laurent Gbagbo, reçoit en audience, tous les Secrétaires Généraux de Fédération, le mercredi 18 août 2021, à son QG de campagne, sis à Cocody-Attoban, à 11heures », lit-on dans le dernier communiqué publié hier par le FPI d’Assoa Adou.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here