Home Politique Le président Ouattara a regagné Abidjan vendredi

Le président Ouattara a regagné Abidjan vendredi

Abidjan – Le président de la République, Alassane Ouattara, a regagné Abidjan ce vendredi après un séjour à Paris (France) et à Istanbul (Turquie) où il a participé respectivement au Forum des marchés émergents et aux travaux du 13ème sommet de l’organisation de la coopération islamique (OCI).

Le chef de l’Etat est arrivé en fin d’après-midi et a été accueilli à l’aéroport Félix Houphouët Boigny par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, avec plusieurs autres membres du gouvernement.

Celui-ci après le cérémonial d’accueil a fait un compte rendu de sa participation au deux rendez-vous.

Concernant le 13ème sommet de l’OCI qui a porté sur le thème « unité et solidarité pour la justice et la paix » il a notamment rappelé qu’il a été l’occasion pour le monde musulman de condamner le terrorisme sous toutes ses formes et de dire au monde entier que la religion musulmane est une religion de paix et de solidarité.

Il a également relevé le fait que le président de la Turquie qui a assuré la présidence du sommet a préconisé une mutualisation renforcée des efforts des Etats du monde dans la lutte contre le terrorisme, afin d’en venir à bout.

Revenant sur le Forum des marchés émergents tenu les 11 et 12 avril, le Président Ouattara a notamment rappelé qu’il a porté sur le thème : « le monde en 2050 » et a permis d’évoquer les grands défi auxquels les leaders d’aujourd’hui sont confrontés en vue d’offrir un meilleur avenir aux générations futures.

Il a également souligné le fait que le forum a été marqué par le lancement du livre « Le monde en 2050 écrit par 26 experts dont l’ancien DG du FMI, Michel Camdessus et, qui présente les grands défis et 10 grandes tendances auxquelles la planète sera confrontée à l’horizon 2050.

Le chef de l’Etat est également revenu sur la présentation qu’il a faite à ce forum sur la démographie. Il a rappelé ses propositions concernant le continent africain qui va passer de 1,2 milliard d’habitants aujourd’hui à 2,5 à l’horizon 2050.

Il a notamment fait cas de son plaidoyer pour une meilleure formation des jeunes qui formeront la grande part de cette démographie à l’échéance indiquée.

(AIP)

kg/ask

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here