Home Politique « Le Conseil constitutionnel va départager le débat » sur la candidature...

« Le Conseil constitutionnel va départager le débat » sur la candidature de Ouattara » (Billon)

« Le Conseil constitutionnel va départager le débat » sur la candidature de Ouattara » (Billon)
« Le Conseil constitutionnel va départager le débat » sur la candidature de Ouattara » (Billon)

Le secrétaire exécutif  du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) chargé de la communication et de la propagande s’est prononcé sur la déclaration d’Alassane Ouattara qui a décidé de briguer un troisième mandat. Jean-Louis Billon s’en remet au Conseil constitutionnel qui va trancher l’affaire.

L’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara à un troisième mandat était attendue. De fait, la pression des cadres du parti a fini par porter fruits. Le président de la République a dû remettre aux calendes grecques l’engagement solennel qu’il avait pris de ne plus se présenter pour un troisième mandat :

Lire aussi:   Alassane Ouattara à Bouaflé : une foule massive sortie pour l’accueillir

« J’ai décidé de répondre favorablement à l’appel de mes concitoyens me demandant d’être candida t à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Je suis donc candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Je peux vous assurer que cette décision, mûrement réfléchie, est un devoir que j’accepte dans l’intérêt supérieur de la Nation ; afin de continuer de mettre, sans relâche, mon expérience au service de notre pays. »

Alassane Ouattara est donc dans la course pour l’élection présidentielle d’octobre 2020. Cette annonce n’est pas une surprise pour Jean-Louis Billon. « Son annonce candidature ne vient pas comme une surprise pour nous. Vu que son parti avait déjà annoncé qu’il souhaiterait qu’il se présente pour un troisième mandat, donc nous n’avons pas été surpris. Par contre, le PDCI considère que c’est une candidature qui est anticonstitutionnelle. Parce que la Constitution lui interdit de faire un troisième mandat ».

Lire aussi:   2002-2011 en Côte d’Ivoire: Les ombres de la guerre française (pompier pyromane)

Notons que pour les pourfendeurs de la candidature de Ouattara, une nouvelle constitution rebat les cartes et remet le compteur à zéro. Cependant,  les partisans voient d’un autre angle ce sujet. En tout état de cause, Jean-Louis Billon s’en remet au Conseil constitutionnel : « Je pense que le Conseil constitutionnel qui est la juridiction suprême va départager le débat et en fonction on verra. »

Source: afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here