Home Politique Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Président de...

Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Président de la Commission de la CEDEAO

Le Président de la République, S.EM. Alassane OUATTARA, s’est entretenu, ce mercredi 24 Février 2016, au Palais de la Présidence de la République avec M. Kadré Désiré OUEDRAOGO, Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
Au terme de l’entretien, le Chef de l’Etat a exprimé sa gratitude au Président Kadré Désiré OUEDRAOGO pour l’important travail accompli à la tête de la Commission de la CEDEAO au cours des quatre dernières années.
Pour lui, le Président kadré Désiré OUEDRAOGO a été ‘’un homme d’Etat exceptionnel’’ pour la sous-région. Il a permis de surmonter, par ‘’sa présence, son travail, son dévouement et son efficacité’’, les crises au mali et en Guinée-Bissau, dans l’intérêt des populations de la sous-région, des peuples bissau-guinéens et maliens.
Pour terminer, le Président de la République a réitéré ses remerciements et ses félicitations au Président de la Commission de la CEDEAO pour son importante contribution à l’intégration régionale. Aussi, a-t-il décidé de lui décerner une distinction dans l’Ordre National de notre pays.
Le Président Kadré Désiré OUEDRAOGO a, pour sa part, indiqué être venu faire ses adieux au Président Alassane OUATTARA, en sa qualité d’ancien Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO.
Il a ajouté avoir profité de l’occasion pour lui exprimer toute sa gratitude pour son soutien ainsi que toute la reconnaissance de toutes les Institutions de notre Communauté pour les grandes avancées enregistrées durant son mandat.
Il s’agit notamment de la résolution des crises au Mali et en Guinée-Bissau et des étapes franchies dans l’approfondissement de notre processus d’intégration avec l’adoption du Tarif Extérieur Commun qui fait de la CEDEAO une Union douanière, la finalisation des négociations des Accords de Partenariat Economique (APE) avec notre partenaire de l’Union Européenne et les réformes institutionnelles importantes engagées sous son mandat.
Notons que le Ministre des Affaires Etrangères, M. Abdallah Albert Mabri TOIKEUSSE, le Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, M. Ally COULIBALY, et le
Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Marcel AMON-TANOH, ont assisté à cet entretien.
Dans la matinée, le Président de la République a présidé le Conseil des Ministres hebdomadaire. Ce Conseil a pris plusieurs décisions, notamment l’adoption d’une communication relative à la libéralisation de l’espace télévisuel.
Pour la Ministre de la Communication, Porte-parole adjointe du Gouvernement, Mme Affoussiata BAMBA-LAMINE, les contraintes technologiques ne constituent plus un frein à la mise en œuvre de certaines étapes du programme de la libéralisation télévisuelle qui se fera conformément aux normes techniques adoptées par l’UEMOA et la CEDEAO.
Aussi, sera-t-il procédé, en Mai 2016, au lancement de l’appel d’offres suivi des autres étapes relatives à la procédure d’autorisation de nouveaux opérateurs de services de télévisions privées commerciales.
Le Conseil a, en outre, adopté une communication relative à l’exécution du Budget à fin Décembre 2015. Au terme de l’exécution budgétaire 2015, le Conseil s’est félicité du respect de l’ensemble des critères de suivi qui a permis d’atteindre les objectifs de mobilisation des ressources et de maitrise des dépenses.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Rendez-vous manqué Affi-Gbagbo, Assoa Adou donne sa version « si Agnès Monnet a démissionné, c'est parce qu'elle a compris qu'Affi n'est pas digne de confiance »

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here