Home Politique Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Ministre burkinabè...

Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec le Ministre burkinabè des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur

Le Président de la République, S.EM. Alassane OUATTARA, s’est entretenu, ce lundi 22
Février 2016, au Palais de la Présidence de la République avec M. Alpha BARRY, Ministre
burkinabè des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur.
Au terme de l’entretien, M. Alpha BARRY a indiqué avoir échangé avec le Chef de l’Etat sur les relations entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Le Ministre burkinabè des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de
l’Extérieur a révélé avoir également exprimé la reconnaissance du Président Roch Christian
Marc KABORE et de tout le peuple burkinabè au Président Alassane OUATTARA suite à
l’extradition, par les Autorités ivoiriennes, du Sergent-Chef Rambo, ex soldat du Régiment de
Sécurité Présidentielle.

Le Président Alassane OUATTARA, selon le Chef de la diplomatie burkinabè, a, de son côté,
réaffirmé toute la disposition de son pays à oeuvrer pour ‘’des relations fortes’’ entre le
Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

Pour M. BARRY, c’est dans l’intérêt des deux pays d’avoir des relations de confiance,
permettant ainsi de travailler en synergie pour faire face aux défis sécuritaires dans la sous région, notamment la menace terroriste. A cet égard, le Ministre burkinabè des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur a souligné la volonté des deux Chefs d’Etat d’oeuvrer au renforcement de la sécurité au niveau de leurs frontières communes.

Pour terminer, M. Alpha BARRY s’est réjoui d’avoir effectué une mission fructueuse en Côte
d’Ivoire.

Notons que le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, M. Ahmed BAKAYOKO, le Ministre des Affaires Etrangères, M. Albert Mabri TOIKEUSSE, et le Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, M. Ally COULIBALY, ont assisté à cet entretien.

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here