Home Politique Le camp Soro réagit à l’organisation du retour de Gbagbo

Le camp Soro réagit à l’organisation du retour de Gbagbo

Le camp Soro réagit à l'organisation du retour de Gbagbo
Le camp Soro réagit à l'organisation du retour de Gbagbo

L’organisation du retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire par ses partisans et le Restaurant me rappelle les péripéties du retour de Guillaume Soro dans son pays en Décembre 2019, après sa tournée européenne.

En effet, avant le retour de Guillaume Soro au pays, nous avons assisté à une sorte de résistance de la part de nos amis du Restaurant. Surtout que sur France 24 et sur RFI Guillaume Soro venait d’annoncer sa candidature à l’élection présidentielle. Crime de lèse majesté au Restaurant.

Pour cela, on lui a demandé de reporter son retour en Côte d’Ivoire le temps de calmer les nerfs du gourou du Restaurant qui fulminait suite à l’annonce faite par Guillaume Soro sur sa candidature.

Chose que Guillaume Soro a refusée. On lui a demandé d’attendre le départ du Président Macron avant de rentrer au pays. Chose que Guillaume Soro a acceptée. On lui a demandé de rentrer sans bruits au pays. Chose que Guillaume Soro a refusée.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Cocody, marche de protestation des enseignants, à l'université FHB

Le fait que Guillaume Soro ait décidé de rentrer au pays à bord d’un avion privé les a « miché » « Comment se permet-il, ce petit, de faire comme notre gourou qui est arrivé au pays, lui aussi, à bort d’un avion privé en Novembre 2001? Il veut dire quoi ?

Qu’il est un warifatchè comme notre gourou ? On va mettre ça dans ses yeux.  » Se sont dit nos gars du Restaurant.  Et, après avoir donné leur accord pour que son avion atterrisse au pays ,nos gars du Restaurant, chemin faisant, changent de décision. Ils font investir le GATL, où l’avion de Guillaume Soro devrait atterrir, par des soldats armées jusqu’aux dents.

Lire aussi:   Gbagbo à Mama : voici son programme de ce lundi

L’objectif visé, c’était de prendre mort ou vif Guillaume Soro. Et le meilleur prétexte pour le faire, c’est de coller sur son dos un complot. Ce complot que l’on a baptisé « le complot de la bande audio « . Un complot dans lequel on accuse Guillaume Soro de tentative de coup d’Etat contre le gourou du Restaurant.  Heureusement que certains amis du Restaurant nous ont filé l’information.

C’est grâce à cette information que l’avion de Guillaume Soro a été détourné vers le Ghana. Ça là encore, ça leur a fait mal. N’ayant pas pu mettre la main sur Guillaume Soro, il fallait capturer ses lieutenants et frères de sang et les jeter en prison en les accusant de tentative de coup d’Etat. C’est la suite de ce complot qui sera traitée aujourd’hui lors du procès des pro-Soro.

Lire aussi:   ONU : la Côte d’Ivoire fière d’être élue au Conseil de sécurité « 26 ans après »

Je voudrais donc demander aux pro-Gbagbo de se servir de l’expérience des pro-Soro, concernant le retour au pays de leur mentor, pour prendre toutes les dispositions afin de ne pas subir ce que les Soroistes ont subi le 23 Décembre 2019. Surtout que nos amis du Restaurant sont en train d’activer leurs mendiants pour empêcher le retour de Gbagbo. Surtout également que certains clients du Restaurant disent ne pas être informés de l’arrivée de Laurent Gbagbo à la date annoncée par ses partisans. C’est un conseil d’ami aux pro-Gbagbo.

El Hadj Mamadou Traore

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here