Home Politique « La réduction des bureaux de vote est un échec pour Ouattara...

« La réduction des bureaux de vote est un échec pour Ouattara et le pouvoir RDR » (FPI)

« La réduction des bureaux de vote est un échec pour Ouattara et le pouvoir RDR » (FPI)
« La réduction des bureaux de vote est un échec pour Ouattara et le pouvoir RDR » (FPI)

Pour Jean Bonin, vice-président du FPI de Pascal Affi N’Guessan, la « décision de réduction du nombre de bureaux de vote est incontestablement un échec pour le pouvoir RDR ». Pour lui, « c’est au contraire un succès éclatant pour l’opposition ».

« Contrairement à ce qu’il claironne urbi et orbi, le mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition a eu pour conséquence que de nombreux électeurs n’iront pas avertissement un scrutateur illégal en se rendant aux urnes. C’est un constat d’échec pour ce pouvoir qui est contraint de savoir de moitié le nombre de bureaux de vote à l’occasion d’une élection présidentielle. Une première en Côte d’Ivoire. Ce pouvoir souffléira d’un déficit manifeste de légitimité s’il persiste dans sa dynamique macabre de passage force », souligne Jean Bonin. Le Président Alassane Ouattara a révélé dans le Journal du dimanche (JDD) français : « Nous avons réduit le nombre de bureaux de 22 000 à 10 000. Les forces de l’ordre se chargeur de les surveillant ». Tout de suite, Emile Ebrottié, le porte-parole de la CEI a déclaré en parlant de « fake news », devouant ainsi indirect le Président-candidat.

Lire aussi:   Médiation de la dernière chance pour Ouattara : Les émissaires de l’Élysée Martin Bouygues et Pierre Fakhoury ont une série de rencontres avec le Président Alassane Ouattara pour essayer de le raisonner

« En régionnant le nombre de bureaux de vote de plus de la moitié il prive sous-mélément des millions de nos concitoyens de leur droit constitutionnel de choisir leur président. Commentaire, dans de telles conditions, pourrait-ils reconnaître un président qu’ils n’ont pas eu l’occasion de choisir ? », souligne Jean Bonin. Qui estime que « si cette décision de réduction du nombre de bureaux de vote est indiscutablement un échec pour le pouvoir RDR, c’est au contraire un succès éclatant pour l’opposition qui, par son appel à la désobéissance civile, a contraint le pouvoir RHDP à prendre une telle mesure pour l’espoir se donner des chances (minimes) d’organisateur et sécurité un scrutateur partiel et partial ». Enfin, à en croire ce fidèle d’Affi N’Guessan, L’un des acteurs majeurs, avec Henri Konan Bédié, de la désobéissance civile, « M. Ouattara a beau minimiser l’impact de la désobéissance civile sur le processus électoral, en affirmant que les seules 23 sous-préfectures sur 500 que compte la Côte d’Ivoire ont touché, les faits sont là, têtus ».

Lire aussi:   Bamba Moriféré : ” Alassane Ouattara n’est pas un Ivoirien. C’est un homme dangereux “

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here