Home Politique La CEI désavoue Ouattara sur les 10 000 bureaux de vote :...

La CEI désavoue Ouattara sur les 10 000 bureaux de vote : « Ce sont des fake news »

La CEI désavoue Ouattara sur les 10 000 bureaux de vote : « Ce sont des fake news »
La CEI désavoue Ouattara sur les 10 000 bureaux de vote : « Ce sont des fake news »

Le porte-parole de la Commission électorale indépendante (CEI) Emile Ebrottié, interrogé suite à l’interview du Président Alassane Ouattara, dans le Journal du Dimanche (JDD) annonçant la réduction à 10 000, le nombre de bureaux de vote ; a estimé qu’il s’agissait de « fake news ».

Alassane Ouattara aurait-il pris une décision unilatérale à une semaine de la présidentielle ? « La décision fixant les lieux de vote a été prise par décret, sur proposition de la CEI. Une éventuelle modification ne peut se faire que par la même procédure. Fake news », a répondu Emile Ebrottié, interrogé sur l’interview accordée au Président Alassane Ouattara, au JDD. Dans une interview publiée ce dimanche, le Président-candidat a déclaré : « Nous avons réduit le nombre de bureaux de 22 000 à 10 000. Les forces de l’ordre se chargeront de les surveiller. Après, ces actions sont-elles raisonnables? Qu’ils ne veuillent pas aller aux élections, soit. Mais pourquoi empêcher, détruire les urnes? La vérité est que nos adversaires savent que, face à mon bilan, ils ne peuvent pas me battre ».

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Après l’aveu de défaite du gouvernement, suite à l’arrêt de la Cour africaine, la CEI va subir une recomposition totale ?

Manifestement, l’annonce présidentielle n’a pas été faite après consultation de la CEI. En effet, au terme de l’opération de révision de la liste électorale 2020, la CEI a arrêté et validé la liste électorale définitive, qui comporte 7 495 082 électeurs. En application de la législation électorale en vigueur et sur proposition de la CEI, le décret présidentiel dont parle Emile Ebrottié, identifie 22 381 bureaux de vote répartis dans 10 815 lieux de vote en Côte d’Ivoire et à l’étranger. Tous les regards sont désormais tournés vers Ibrahime Kuibiert-Coulibaly.

Lire aussi:   Serges Kassy : « Affi, l’imposteur et traître sort de sa tanière »

Va-t-il adapter la nouvelle configuration des bureaux de vote à la déclaration présidentielle ou va-t-il maintenir les 22 381 bureaux de vote ? La CEI et le gouvernement ont-ils le droit de priver plus de la moitié des électeurs ivoiriens, de leur droit de vote ? Sur quelle base, 12000 bureaux de vote seront exclus avant même le début du scrutin ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here