HomePolitiqueLa Banque mondiale réaffirme son engagement pour les objectifs Vision 2030 du...

La Banque mondiale réaffirme son engagement pour les objectifs Vision 2030 du Président Ouattara en Côte d’Ivoire

La Banque mondiale réaffirme son engagement pour les objectifs Vision 2030 du Président Ouattara en Côte d’Ivoire
La Banque mondiale réaffirme son engagement pour les objectifs Vision 2030 du Président Ouattara en Côte d’Ivoire

Abidjan, le 14 avril 2021- La directrice des Opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, Coralie Gevers, a réaffirmé, le mercredi 14 avril 2021 à Abidjan, l’engagement du groupe de la Banque mondiale à accompagner le Président Alassane Ouattara dans la réalisation de sa Vision 2030 qui vise à doubler le Produit Intérieur Brut (PIB) par habitant dans le pays d’ici à 2030 et à bâtir une Côte d’Ivoire plus solidaire.

C’était à l’issue de la rencontre qu’elle a eue avec le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, et le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Ousmane Diagana, qui intervenait par visioconférence depuis Washington.

Lire aussi:   Urgent/détention secrète de Pulchérie Gbalet: Après la Constitution, Ouattara et ses hommes violent le Code de procédure pénale (CIVIS)

»Nous avons eu le plaisir d’entendre le Premier Ministre présenter la Vision 2030 du Président Alassane Ouattara pour la Côte d’Ivoire. Nous avons confirmé l’engagement du groupe de la Banque mondiale, de la Société Financière Internationale (SFI) et de l’Agence Multinationale de Garantie des Investissements (MIGA) à participer à la réalisation de cette vision qui vise à doubler le PIB par habitant en Côte d’Ivoire d’ici à 2030 et à assurer une Côte d’Ivoire plus solidaire », a dit Coralie Gevers.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: Lobognon, Soul to Soul et Babou Traoré transférés à Grand-Bassam et Toumodi

Selon la directrice des Opérations, les deux parties ont discuté de l’engagement qu’elles pourraient avoir via des financements publics et comment ces financements pourraient être utilisés comme levier pour encourager l’investissement privé qui est le moteur de l’économie et de l’emploi.

Pour sa part, Patrick Achi a dit sa fierté d’avoir comme interlocuteur direct Ousmane Diagana qui sera  »un avocat très engagé pour la Côte d’Ivoire lors des plaidoyers à la Banque mondiale ».

Lire aussi:   Jacques Anouma financé par Alassane Ouattara ? Toute la vérité

Ousmane Diagana, quant à lui, a rappelé la place de choix qu’occupe la Côte d’Ivoire au sein de l’Association Internationale de Développement (IDA). Il a réaffirmé la disponibilité de la Banque à contribuer au développement socioéconomique du pays, à travers la mobilisation de ressources financières encore plus importantes.