Home Politique Kyria Doukouré à Ouattara : Après avoir écouté son intervention à Sinfra,...

Kyria Doukouré à Ouattara : Après avoir écouté son intervention à Sinfra, je pense que M. Ouattara souffre de dédoublement de la personnalité et de schizophrénie

Kyria Doukouré à Ouattara : Après avoir écouté son intervention à Sinfra, je pense que M. Ouattara souffre de dédoublement de la personnalité et de schizophrénie
Kyria Doukouré à Ouattara : Après avoir écouté son intervention à Sinfra, je pense que M. Ouattara souffre de dédoublement de la personnalité et de schizophrénie

Un cas clinique correspond au cas d’un patient utilisé à des fins essentiellement pédagogiques, scientifiques ou thérapeutiques : on se sert ainsi des données figurant dans le dossier du patient pour discuter des hypothèses diagnostiques et des propositions thérapeutiques.

Je n’ai pas pu m’empêcher de penser que M. Ouattara souffre de dédoublement de la personnalité et de schizophrénie après avoir écouté son intervention à Sinfra dans le cadre de la pré-campagne. Dans cette localité en effet, M. Ouattara, sans sourciller a tenu les propos suivants : « Quand j’entends ces donneurs de leçons aujourd’hui, quelle honte ! Ils ont créé les problèmes de la Côte d’Ivoire, ils sont responsables de tous les maux que (le pays) a vécus parce qu’ils n’ont pas respecté le droit, (ni) les institutions.

Voilà que 20 ans après, ils recommencent les mêmes bêtises. Quand les institutions vous disent que vous n’êtes pas éligible même si c’est injuste, on doit l’accepter parce qu’il s’agit des institutions de la République. Quand on ne respecte pas le droit, on est responsable de tous les maux ».

Lire aussi:   Alassane Ouattara à Bouaflé : une foule massive sortie pour l’accueillir

En écoutant ses propos, j’en suis arrivé à la conclusion que M. Ouattara est malade. Il souffre d’un dédoublement de personnalité. Il y a des actes que Dramane pose et dont Alassane Ouattara n’est pas informé. Il ne faut pas lui en vouloir. C’est une maladie qu’il traine depuis son enfance mais il devrait chercher à se soigner.

Dans la biographie que lui a consacrée son ami Abdou Touré et intitulée « Alassane Ouattara, destin et liberté », il nous apprend que tout petit, M. Ouattara aimait beaucoup mendier. Et qu’une fois, au dos de sa mère au marché, il tendait la main aux passants pour mendier. Au retour à la maison, elle lui met une braise ardente dans la main afin de le punir de son appétence pour la mendicité.

Je suis donc convaincue que le traumatisme qu’il traine vient de son enfance qui s’est déroulée dans la mendicité et la violence d’une mère sans instinct maternel au point de bruler sciemment son propre enfant. Ce traitement était d’autant plus inutile que M. Ouattara n’a perdu ni son appétit pour la mendicité – la dette ivoirienne en témoigne- ni son attachement au mensonge et à la duplicité.

Lire aussi:   RDC : l'opposant Félix Tshisekedi proclamé vainqueur de la présidentielle

Si M. Ouattara n’est pas malade, comment peut-il essayer de se présenter comme celui qui a toujours respecté les lois dans ce pays ? Peut-être faudrait-il lui rafraichir la mémoire :

– « Mais, contrairement à ce qui est dit ici et là, ce qui vient de se passer en Côte d’Ivoire n’est pas un coup d’État comme on en connaît ailleurs. Le pays vient de vivre une véritable « révolution des œillets » à l’ivoirienne. » 31 décembre 1999 dans le journal Le Monde

– « Je frapperai ce régime moribond et il tombera comme un fruit pourri… Et le 31 décembre je viendrai passer la fête de la St Sylvestre à Abidjan”. Et le régime tomba. Et il est venu fêter le 31 décembre 1999 en fanfare, la St Sylvestre à Abidjan.

Lire aussi:   Le Chef de l’Etat a eu un entretien avec la Présidente de la Cour de justice de l’UEMOA

– « Je rendrai ce pays ingouvernable si ma candidature est rejetée. On va tout ‘‘gnagami’’ dans ce pays. » Alassane Ouattara, 21 mars 2001

– « Je n’attendrai pas 5 ans pour arriver au pouvoir » juillet 2002 depuis Korhogo.

A qui donc un tel individu veut faire la morale à propos du respect des institutions ivoiriennes et des décisions rendues par celles-ci ? Sans être diplômée de médecine, je pense que les propos susmentionnés sont le fait de Dramane et que M. Ouattara Alassane n’en n’est pas informé. Si tel est le cas, il mérite de séjourner dans un hôpital psychiatrique et non à la présidence de la république de Côte d’Ivoire.

Source: Autre presse

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here