Home Politique Koné Katinan critique la politique économique du pouvoir Ouattara

Koné Katinan critique la politique économique du pouvoir Ouattara

Koné Katinan critique la politique économique du pouvoir Ouattara
Koné Katinan critique la politique économique du pouvoir Ouattara

Au cours d’une conférence animée, ce vendredi 30 juillet, dans le cadre de l’assemblée générale extraordinaire de la cellule des enseignants du Front populaire ivoirien (CEFPI), Justin Koné Katinan, vice-président chargée de l’économie et des finances au Front populaire ivoirien (FPI), a fustigé la politique économique du pouvoir Ouattara.

Cette politique qu’il qualifie d' »économie de la dette » est dangereuse pour l’Afrique,selon lui. » C’est d’ailleurs la politique de développement la plus facile. Mais cela a produit des résultats catastrophiques en Afrique » a t il martelé. Pour lui, cette addiction à la dette qui tire ses origines du choc pétrolier de 1971 créé nécessairement un surendettement au bout de dix ans. Ce qui a pour conséquence de mettre les pays africains à la merci des institutions financières prêteuses.  » le choix de l’économie par endettement nous avilit » a-t-il affirmé, non sans avoir dénoncé le contrat de dupe qui découle très souvent des politiques de remise de dette. C’est d’ailleurs selon lui, dans cet engrenage que la Côte d’Ivoire se retrouve avec cette nouvelle hausse de la dette, sous l’ère Ouattara, après que le pouvoir Gbagbo a honoré un contrat de désendettement si fastidieux. « Il serait aujourd’hui difficile de rêver à une annulation de la dette, parce que, non seulement nous avons dépassé le niveau de l’endettement avant le PPTE, mais le niveau de la dette privée est si élevé qu’on ne peut pas espérer une annulation. » S’est-il indigné. D’où la nécessité, selon lui, de redonner le pouvoir à Gbagbo  » pour refonder l’économie ivoirienne ». On comprend dès lors que la retraite des « trois grands n’est pas pour demain ». Si on s’en tient au son de cloche d’en face.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Détention de Gbagbo, sa défense invite la Chambre d'Appel à renvoyer l'affaire devant la Chambre de première instance si elle a constaté des erreurs

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here